lundi 10 avril 2006

Discutons dans l'herbe


Au comité de mobilisation de Lyon III, on a le sens de l'ouverture d'esprit, et on propose gateaux, cafés autour d'une bonne vieille table (ou assis dans l'herbe sous un arbre) pour échanger.
Mais voilà, il est certes bien beau de proposer des ateliers coloriage, ou de faire la quête pendant les cours pour financer des opérations barbecue à Lyon II que notre comité preféré en oublie parfois son français dans son élan.



La preuve par l'image ci-dessous en gros plan, avec en bonus l'ajout au stylo bille d'une personne de bon sens qui provoquera l'arrachage de cette affiche orange fournie par l'unef. Heureusement que celle-ci trainait en boule par terre, notre envoyé special a pu recuperer cette derniere dans un souci de propreté.


Une très belle affiche, à ajouter à la série "tapisserie" et pseudo "communiqué de presse".
Soyez au rendez-vous demain pour une nouvelle manif qui s'annonce très vide dans tous les sens du terme.

10 commentaires:

  1. tu as oublié de parler des affiches de tes amis de la corpo sur le bal de fin d'année; incapables de corriger la faute la plus élementaire de français:
    "apprêter vous à entrer dans l'histoire" eux sont entrés dans la connerie (mais ce n'est pas nouveau!!!)

    Au fait, ton blog il est censé libérer la fac ou juste constater ton incapacité à fédérer autour d'une cause au sein de Lyon 3. Ce blog est vraiment l'aveu de ta faiblesse. Je ne dirai pas que tu me fais pitié mais c'est presque ça. Pauvre mec.

    RépondreSupprimer
  2. Salut à toi, utilisateur anonyme.

    Merci pour ce commentaire empli de haine qui en dit long sur toi. Ca me rassure presque.

    Je vais peut-être te decevoir mais je n'ai pas lu et vu cette affiche de la corpo, mais merci de me rapporter cela, même s'ils ne sont pas spécialement mes "amis".

    Tu n'as pas compris le concept de ce blog, et j'en suis navré pour toi.
    Ce dernier n'est pas censé liberer la fac en quoi que ce soit vu que, commme son nom l'indique, Lyon III est une fac libre, pas de bloquages, pas de "grève" (même si votée par une infime minorité, la grève se limitant par ailleurs aux salariés).

    Je trouve que pour une personne illuminée comme toi qui a tout compris au fonctionnement du pays, tu as bien du mal à comprendre un simple blog.
    Du coup je me demande de quel coté se situe la faiblesse, surtout en voyant la gueule de votre pseudo-mouvement qui ne rassemble plus grand monde.

    RépondreSupprimer
  3. Voila un utilisateur anonyme qui une fois encore parle pour rien dire et parle sans savoir.
    Je propose donc, dans un esprit d'ouvertue, de l'inviter à Lyon III.
    En effet, cette personne sous-entend dans son bref message, ou je constate agréablement qu'il n'y a pas de faute d'ortographe, que les étudiants de Lyon III ne se sont pas fédérés autour d'une cause.
    Certes il est vrai qu'à Lyon III, a contrario de beaucoup d'autres facs, le blocage n'a pas eu lieu. Alors oui il n'y a pas eu, à Lyon III de cohésion autour du blocage d ela fac au grand désespoir du Comité de Mobilisation qui a pourtant tout essayé pour y parvenir. Mais non les étudiants de Lyon III ne se sont pas mlobilisés pour le bloacge de leur fac. Serait-ce donc étrange que dans le pays des droits de l'homme et du citoyen des étudiants ne se mobilisent pas pour mettre un terme à la liberté de travailler, d'étudier et d'aller et venir ?
    A l'inverse, pléthores d'étudiants de Lyon III se sont mobilisés contre le blocage. 400 d'entre eux ont ainsi voté lors d'une AG la tenue d'un vote à bulletin secret pour décider d'un blocage éventuel de la fac. Or quelle surprise de voir que 5000 étudiants de Lyon III se sont déplacés pour voter. Et à l'issue de ce vote 82,42% ont voté contre tout blocage de la fac.
    J'ai cru entendre qu'il y avait une incapacité de fédérer à Lyon III ?
    Mieux encore, épris de démocratie, comme le veut leur coutume, la gaucherie de Lyon III a jugé ce vote illégitime ( ben oui dans quel pays démocratique vote t'on dans des urnes ? ) et a voulu redécider du blocage de la fac dans leur AG que celle-ci même oragnise et grande surprise, même dans leur AG les étudiants de Lyon III se prononcent de nouveau contre le blocage.
    Mais alors existe t'il une incapacité de fédérer à Lyon III ? Ces étudiants de Lyon III n'auraient ils pas développer de sens civique ?
    Ce n'est pas ce que les jours qui viennent de passer ont démontré, il n'y a guère d'autres facs en France qui ont fait preuve d'une telle preuve de civisme et d'esprit démocratique. Le seul problème M. anonyme se résume juste ds le fait que les étudiants de LYON III ne partagent tes idées mais ce n'est pas pour cela qu'ils n'ont pas d'esprit civique. Votre raisonnement montre encore une fois que la gaucherie de France n'accepte pas le pluralisme d'opinions et que celle-ci une fois encore montre son admiration pour le despotisme, le totalitarisme et communisme. Acceptez les règles du jeu de la démocratie ? ce n'est pas encore aujourd'hui que vos amis extrémistes Jean-Marie, Olivier et Arlette détiennent le pouvoir. Vive la démocratie, Vive la République, Vive la France et Vive Lyon III.

    RépondreSupprimer
  4. A mon avis il ne viendra jamais nous répondre.
    C'est triste tout de même, on se donne du mal !

    RépondreSupprimer
  5. Que veux-tu répondre à ça ? Encore une fois vous détournez le débat en ressortant le vieil épouvantail du blocage...
    Je sais bien que je me fais du mal à prêcher ainsi dans le désert, mais je le dis et je le répète, il n'a jamais été question de blocage à Lyon III, même au sein du comité de mobilisation (faut pas déconner, tout le monde sait bien que la manu est techniquement imblocable).
    Ce référendum inutile initié par les associations apolitiques de droite n'avait pour but que de détourner les étudiants du véritable débat, à savoir le mouvement de contestation à l'encontre de la loi sur l'égalité des chances, qui incluAIT (youpi) le CPE, et le CNE.
    Et après ça, qui cherche à manipuler les étudiants ?

    RépondreSupprimer
  6. Nous ne detournons rien du tout, les faits sont là.
    Allez je te donne le lien, tu as du mal on dirait.
    http://lyon3faclibre.blogspot.com/2006/04/comit-anti-cpe-de-lyon-3-mensonges-et.html

    Mais tu vas nous dire que c'est le MPF qui a collé ce genre d'affiches hein :)

    RépondreSupprimer
  7. Et tu penses tenir un argument de poids avec cette photo floue qui aurait pu être prise n'importe quand et n'importe où ?
    En tant que membre du comité de mobilisation, j'estime être suffisamment au fait des discussions qui s'y déroulent, donc tu risques d'avoir du mal à me convaincre sur ce point.

    Allez, en admettant que cette affiche ait vraiment été vue à Lyon III, qui aurait pu la mettre là ? Un étudiant pro-blocage de Lyon III (ils seraient un petit millier de doux rêveurs à en croire votre référendum, qu'à titre personnel j'ai boycotté) ? Un anar barbu de Lyon II ?
    Tu ironises sur le MPF. Moi quand je vois la dextérité dont ils font preuve dans le collage d'affiches et la campagne de désinformation qu'ils ont menée avec l'uni et les "apolitiques", j'estime que c'est un candidat tout aussi crédible.

    RépondreSupprimer
  8. Salut John,

    Personnellement je peux t'assurer que j'ai effectivement vue cette affiche, il y en avait même 2 (rue Rollet), alors peut-être ce n'est pas de vous, mais je doute fort.

    Pourquoi tu boycottais le vote ? Toi aussi tu ne voulais pas qu'on puisse donner la possibilitée aux etudiants de donner leur avis autre part que dans vos AG ? Les urnes ça fait trop ultra-libéral c'est ça ?
    Relis le commentaire d'Anthony, je trouve qu'il tombe dans le vrai.
    Toi aussi tu dis que ce vote est illégitime je parie, et en dehors de ranger les gens dans la case droite ou gauche, essayez d'acceptez vos erreurs.


    Après, si tu es a la recherche d'une certaine révolution (le mot à la mode du moment) en voulant rassembler les rouges qui revent tous secretement de Staline, à la limite tu peux toujours appeller Kim Jong-Ill, il peut t'aider j'en suis sûr.

    Et non, vous n'avez pas le monopole des opinions.

    RépondreSupprimer
  9. Hello Seb

    Au risque de te décevoir, non je ne prétends pas que le résultat de ce vote soit illégitime. J'estime simplement qu'un vote sur le blocage à Lyon III était complètement hors de propos, que ce soit dans une urne ou en AG, et je déplore que le débat se soit cristallisé sur cette question au détriment d'un véritable débat de fond sur le CPE, le CNE et le Loi sur l'Egalité des Chances.

    RépondreSupprimer
  10. T'es fatiguant John...
    Excuse moi mais la désinformation je sais pas de quel coté elle vient mais ne aprle ps pour rien merci.
    Si tu veux en parler pas de soucis mais par le net ce serait trop long.
    Maintenant la question du blocage était essentielle, il fallait la poser. C'est normal, le vote a été massif et a donc intéressé els étudiants. MAintenant tu devrais te réjouir du vote massif des étudiants, si la démocratie te plait, ce qui est moins sur.
    Aprés que le CPE, CNE, LCE tu reproches le manque de débat... Intéressant comme remarque, mais je te rappelerai que pour qu'il y ai débat il faut qu'il y ait opposition de points de vue, on est d'accord ?
    Or dans vos AG dit moi qui dirige la tribune ? Tu y as vu un type de l'uni, ou une personne de droite ? Non alors oui le débat c vous qui l'avez pourri dans la fac pourtant vous aviez bien commencé c'est dommage meme quand vous voulez bosser vosu trouvez touojurs le mloyen de pourir votre travail.
    Vraiment dommage, petit conseil pour les prochaines AG, si tu veux du débat et des étudiants de droite plus calmes, élargis la tribune a de mecs de droite, on vit encore en démocratie ton pot besancenot est toujours pas au pouvoir alors accepte els regles du jeu....

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.