mardi 11 avril 2006

Prochaine AG festive vendredi 14 avril


On voit de moins en moins d'affiches annonçant la prochaine AG à Lyon III. Etrange.
Peut-être est-ce volontaire de la part de notre tribune adorée dans le but de pouvoir enfin faire voter à huis clos autour d'une bonne bière dans le local de l'unef.
Ou alors il y a eu embrouille avec le fournisseur officiel d'affiches en tout genre (cf nos articles de ces derniers jours)

On vous donne l'info en exclusivité :

La prochaine AG ne se déroulera pas à la Manufacture mais sur les Quais, vendredi 14 Avril à midi.

Ont-ils pris peur en voyant le nombre imposant d'anti-blocage à la derniere AG (ou plus simplement le nombre très faible de leur sympatisants) ?
Où alors, après le discours d'un delegué FO (le mec qui hypnotise les foules sur notre photo) auront-ils une guest-star de renom venant directement de la LCR, du PCF ou de la CNT ?

Soyez au rendez-vous ce vendredi, et avec un peu de chance, vous pourrez contempler les Nike de notre anti-libéral berger-taliban militant-LCR Denis, ou le sac Longchamp de l'autre sympatisante blonde (LCR aussi), ou tout simplement passer le bonjour au Père Fouras et son acolyte féministe sortie tout droit d'un manga.

Surtout qu'ils continuent le mouvement, ils nous feront une revue detaillée de la manif nationale d'aujourd'hui, où 300 personnes à peine étaient au rendez-vous. Encore un bon pretexte pour faire sauter des absences !

15 commentaires:

  1. personnelement je serais là !!! et je serais plus chaud que jamais pour dire ce que je pense à ces têtes de cul de notre chère tribune !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Mon dieu

    au final, on vous a quand même bien niqués.... mais quelque chose de mignon !!!


    Bien à vous, les trolls de l'UMP

    RépondreSupprimer
  3. tu oublis un peu vite les 82 %

    RépondreSupprimer
  4. Heureusement que vous pouviez compter sur vos copains copines de Lyon 2 (on se demande pas pourquoi d'ailleurs) ou des camarades d'extreme gauche (là ça semble naturel)
    Vos "actions" étaient minables. D'ailleurs votre stand gateaux et "discutions" nous manque à tous, revenez quoi, c'est pas le moment de partir.

    RépondreSupprimer
  5. Que de bons souvenirs.
    Des AG mémorables, des discours pitoyables, un état d'esprit et une organisation tout sauf démocratique... et j'en passe et des meilleurs.
    Au comité de mobilisation, merci beaucoup de nous avoir permis à tous de redécouvrir dans cette fabuleuse mise en scène de l'ère des républiques populaires et du soviétisme.
    Grâce à vous nous savons aujourd"hui plus que jamais la chance que nous avons de vivre en démocratie, de savoir que lorsqu'on vote dans ce beau pays la voix de chacun à la même valeur et force, contrairement dans vos AG organisées par vos soins. Nous avons au moins la chance de pouvoir, nous, conserver notre intégrité morale, nous n'avons menti à personne et nous sommes restés honnêtes envers tous et intègres. Ce qui n'est pas le cas de toutle monde.
    Merci au hasard aussi, de m'avoir permis de rentrer dans cette fabuleuse fac qui est Lyon III, ou la modération politique de la grande majorité des élèves nous a permis à tous d'éviter les dérapages souhaités par les extrémistes de gauche.
    Quand la démocratie parle, la vérité sort de l'urne et surement pas d'une AG ou les organisateurs sont orientés politiquement, ou les étudiants sont toujours les mêmes et du même bord ou l'honnêteté n'est pas de mise, la moralité exclue et la démocratie bafouée.
    Que cette paranthèse de l'histoire serve de leçons à bon nombre d'entre nous, une AG est un espace de détente ou il y fait bon rire mais surement pas un lieu de démocratie.
    Quand au monsieur anonyme qui a laissé un commentaire, qu'il sache que la vulgarité et l'arme du faible tout comme les AG.
    Vive la démocratie, Vive la République, Vive la France.

    RépondreSupprimer
  6. bye bye les soixante-huitards...!12/4/06 19:24

    Avis au barbu anonyme:

    En dépit de ta très naturelle vulgarité poétique(verbale et certainement physique !), on se demande qui a obtenu gain de cause:

    les bloqueurs, révolutionnaires, fainéants et adeptes en tout genre du bordel ...

    ... ou bien les étudiants de Lyon III (=> les vrais, ceux qui bossent et qui ont autre chose à faire que d'alimenter votre stand bouffe ou de pourrir les murs de la fac) ?

    Vos tentatives de blocage et de désordre à Lyon III ont pitoyablement échouées...

    Vous êtes vraiment des nazes ! Lénine et Cohn-Bendit vous reniraient !!!

    Au contraire, Lyon III s'est illustrée (grâce à vous: MERCI!) nationalement comme une fac sérieuse, qui bosse, et dont les élèves ont d'autres ambitions que de pointer à l'ANPE et toucher le RMI.

    Il suffit de lire la presse ou de regarder la TV pour constater l'image de résistance que notre université a su donner pendant ces semaines de bazar, fidèle à l'héritage de J.Moulin !

    Alors on se demande qui peut véritablement crier victoire !

    Mai 68, ce sera pour une prochaine fois !!!


    PS: en tout cas, on s'est bien marré grâce à vous: un mois de carnaval, ça fait du bien !

    PS: bon courage pour bosser tes rattrapages cet été !

    RépondreSupprimer
  7. c'est vrai qu'on a eu le droit à une belle brochette de guignols: Moïse, la révolutionnaire avec un sac longchamp, Bozo le clown, et armande altaï. Si c'est ça la france de demain...... enfin bon heureusement qu'il y a de la résistance

    RépondreSupprimer
  8. haha résistance à Lyon 3, c'est cocasse.

    RépondreSupprimer
  9. Ne t'inquiete pas, ezrt, nous aussi nous avons beaucoup ris.
    Peut être plus que toi

    RépondreSupprimer
  10. Holà je vous rassure tout de suite, vous pouvez ranger les mouchoirs parce que c'est loin d'être fini :D
    Ces sales gauchos du comité de mobilisation n'ont nullement l'intention de déposer les armes, et dorénavant il faudra compter avec eux sur Lyon III.
    Un grand merci à m'sieur Villepin (Dominique Marie François René Galouzeau de), qui aura permis par son action de fédérer les forces d'extrême gauche au sein de la fac la plus réac de France.

    RépondreSupprimer
  11. Vu l'etat des dernieres AG, tu peux peut être nous expliquer ce que signifie "federer" quand on est d'extreme gauche à Lyon III ?

    Tu peux aussi nous expliquer pourquoi être d'extreme-gauche ça passe comme une lettre à la poste, alors que être d'extreme-droite c'est tout de suite moins la patate ?
    Les extremes doivent êtres supprimés, de gauche comme de droite, et les + dangereux sont à gauche, car pignon sur rue.

    RépondreSupprimer
  12. John n'a pas l'air de vouloir nous répondre :(

    RépondreSupprimer
  13. Haha j'étais sûr que j'allais vous manquer. Toutes mes excuses pour ce retard, mais il se trouve que je suis pas mal occupé en ce moment, j'espère que vous comprendrez.

    Alors, fédérer les forces de gauche et d'extrême-gauche à Jean Moulin Lyon III, concrètement, c'est permettre à des personnes qui ne se seraient sans doute jamais croisées de se réunir autour d'une cause commune et d'aboutir à la formation d'un noyau dur d'une quarantaine de personnes ultra-motivées autour desquelles gravitent plusieurs dizaines de sympathisants.
    Pour ce qui est des effectifs des AG, mea culpa, on n'a pas toujours assuré niveau communication. Mais nous sommes encore un mouvement jeune, il faut nous laisser un peu le temps de nous mettre en place. C'est promis, à l'avenir non tâchera de ne pas vous décevoir.

    Pour ce qui est de la popularité des idées d'extrême-gauche, par rapport à celles d'extrême-droite, étant moi-même partie prenante je peux difficilement te répondre. À la limite, sors dans la rue et demande aux gens. Tout ce que je peux te dire c'est qu'à titre personnel non je n'ai pas honte de militer pour la réduction des inégalités, pour la défense des plus faibles ou pour un meilleur partage des richesses.

    Et maintenant tu peux balancer ton couplet sur les goulags.


    Ah non, juste histoire de finir sur une note d'optimisme, je tiens à dire que je suis tout à fait d'accord avec toi lorsque tu dis que "les extrêmes doivent être supprimés" (enfin du moins sur l'idée, parce que dit comme ça c'est quand même très tarte). Si seulement nous vivions dans une société un peu plus juste, il n'y aurait sûrement pas autant de rouges crasseux pour te casser les pieds mon ami, et je serais le premier à m'en réjouir. M'enfin en attendant d'en arriver là on continue la lutte hein :)

    RépondreSupprimer
  14. Donne moi le nom d'un pays communiste ou tout se passe bien ?
    Libre à toi de regretter le temps de l'URSS apres tout hein, et les goulags n'ont pas l'air de te gener.


    "Tout ce que je peux te dire c'est qu'à titre personnel non je n'ai pas honte de militer pour la réduction des inégalités, pour la défense des plus faibles ou pour un meilleur partage des richesses."

    L'extreme droite fait la même chose aussi ;) comme quoi...

    Toi aussi tu portes la faucille et le marteau en pendentif autour du cou ou en tattoo ?
    Ca a l'air d'être "tendance" ces temps ci.
    J'espere, de la meme maniere, que la croix gammée ne reviendra pas à la mode.

    Alala, vivement le smic à 1500 Euro et la reduction du temps de travail à 32 Heures !
    Allez Olivier, allez Arlette !! On y croit !

    RépondreSupprimer
  15. M. John bonjour!
    QUel programme politique dit moi : la volonté de réduire les inégalités, le partage des richesses, et la défense des plus faibles...
    D'autant plus que trois phrases pour dire la même chose, la réduction des inégalités.
    Et oui pas la peine de le cacher tout le monde sait que la gaucherie de France n'a pas grand chose à proposer.
    En même temps étant de droite je lutte aussi pour la réduction des inégalités, on a tous les mêmes fins mais pas les mêmes moyens.
    Maintenant pour voir à quel point tes idées sont extrêmes et indéfendables explique moi quels sont les moyens préconisés par l'extrême gauche pour arriver à cette fin de la réduction des inégalités ????
    LA fainéantise, le repos, les congés payés, la semaine de 24 heures payée 70 heures, le SMIC à 3600 euros...
    Ce que j'aime aps chez vous c'est d'une aprt que vous n'avez aucune culture économique. Si je te demande quelles sont les conséquences économiques d'une augmentation du déficit de l'Etat tu es incapable de répondre et d'autre part que vous n'êtes pas honnêtes avec les autres, quel est votre but ? La fin du capitalisme oui ou non ? Si oui soyez clairs avec les gens et dites le, parlez de révolution et de communisme au nom de l'honneteté. Les gens qui avancent masqués j'aime pas ca.

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.