jeudi 16 novembre 2006

Elections mouvementées (+ résultats)

L' élection aux conseils centraux a donc eu lieu mardi 14 novembre.

Comme prévu, l'étudiant a pu se retrouver sous une masse de tracts assez conséquente.
Il aura été en effet assez difficile de passer l'entrée de la fac les mains vides, quelques personnes ont eu la bonne idée de se balader avec une feuille annonçant "a voté".
Mais également quelques faits sont venus rythmer cette journée.

Tout d'abord il semblerait qu'un militant de l'association Hippocampe (très proche de l'Unef) ait été agressé alors que ce dernier distribuait des tracts devant la fac. Il existe plusieurs versions mais d'après ce qui se disait, la Corpo serait impliqué dans l'affaire.
Nous avons pu ensuite voir débarquer des militants de Sos Racisme au sein même de la fac dans le but de se rejoindre avec l'Unef sur une position commune et de prôner la non-violence (chose que l'on peut très bien condamner sans pour autant être militant de telle ou telle organisation).

Au cours de la journée, nous aurons pu noter un nombre assez important de militants Unef n'étant pas pour la plupart de Lyon III. Il est en effet une tradition pour le syndicat de gauche de recevoir une aide assez conséquente de la part de leur Bureau National, Lyon 3 est tout un symbole et donc un ordre de bataille primordial.

Les nouveaux cette année sont les parachutés de la Confédération Etudiante (Cé) qui n'ont pas lésinés sur les moyens pour percer les mystères de notre fac. Tractages importants un mois avant les élections, autocollants sur tout support, affichage sauvage à la sortie des amphis, bref tous les moyens étaient peut-être bons pour s'imposer comme un renouveau. Même avec un poil de démagogie en nommant leur liste "Riposte face à l'extrême droite".
Sachez que les personnes de la Cé que vous avez pu voir ont une moyenne d'age assez élevée, et les étudiants ne sont pas de Lyon III. Une rumeur persistante affirmerait que leurs listes seraient bidons, les militants Cé inscrits sont en réalité des taupes de Paris qui se seraient inscrites cet été sans jamais avoir mis les pieds dans notre fac.
Il suffisait d'ailleurs de les voir partir peu après 18 heures en direction de la gare avec des sacs de voyages pour s'en convaincre.

D'après nos informations, le syndicat des jeunes de la CFDT n'aura aucun élu chez nous, dommage !

La CéFDT s'en va


Pour finir, un tract assez amusant aura circulé pendant un bon moment (notre photo en haut de l'article) rappelant les intentions de l'Unef en Avril dernier. Evidemment le syndicat de gauche aura vite couru chercher la sécurité, criant à la diffamation, et menaçant par un procès l'auteur de ce tract choc.

Pour réagir à cela, et à l'agression du matin même, l'Unef aura "négocié" avec d'autres syndicats étudiants afin d'éditer un tract unitaire à la va-vite.
Nous vous laissons le plaisir de découvrir le nom de ces organisations, d’autres comme l’Uni, n’ont pas trouvé indispensable le fait de se servir de ce genre de chose pour apposer leur logo aux cotés de Sud.

Cliquez pour agrandir

A cela nous ajouterons le nombre impressionnant de bulletins comptabilisés comme nuls. Plusieurs confusions semblent en être la cause dans le bureau de vote de la cafeteria de la manufacture.
On retrouve dans certaines circonscriptions un taux record de 20% nul.

[Edit] Les résultats sont les suivants (cliquez pour agrandir)

19 commentaires:

  1. Quelle lecture partiale et partielle des évènements !

    RépondreSupprimer
  2. Personne ne t'empêche de preciser ici ce qu'il manque selon toi comme "information".

    RépondreSupprimer
  3. Perso je trouve que c'est une description assez fiable de la journée, et aussi peu partielle qu'il est possible de l'être. La Cé qui fait ses bagages, c'est tellement vrai, partout en France...
    Et le tract de la corpo est on ne peut plus vrai aussi ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je crois que l'on va tous être tres attentifs à ce que l'unef va voter, et surtout si elle va sieger ...

    Et en esperant que les assos ne vont pas s'abstenir dès qu'un choix est jugé "politique", sinon on a pas fini !

    RépondreSupprimer
  5. Bravo à l'UNI qui a recueilli un siège au CA et qui peut remercier les magistériens d'avoir fait pencher la balance en sa faveur.

    RépondreSupprimer
  6. je croyais que les militants de gauche de ta fac était dangereux et violents....
    hors le seul évènement violent relaté serait selon toi a mettre a l actif de la corpo
    ou sont les vrais ennemis de la démocratie?
    Elsa +++

    RépondreSupprimer
  7. La Corpo se dit "apolitique" ;)

    Reste à voir leur réelle implication dans cette histoire, vu que il s'est dit tout et n'importe quoi à ce sujet. Peut être qu'une personne de la corpo passera pas là pour nous le dire.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour. Je suis militant de la Confédération Étudiante et je souhaite apporter quelques précisions car tu t'es trompé sur certains points.

    Premièrement tu parles de "parachutages" et je ne vois pas vraiment de quoi tu veux parler alors explique nous s'il te plaît ce que tu veux signifier pas là. Sans doute parle tu du fait que des militants de la Cé qui ne sont pas de Lyon 3 viennent aider les quelques adhérents déjà présents à créer l'association locale et à nous présenter aux étudiants de Lyon 3 qui n'avaient pas la chance de nous connaître. Dans ce cas je ne parle pas de parachutages mais d'entraide au sein d'une organisation implantée dans la majorité des Universités Françaises.

    Tu parles ensuite d'affichage sauvage à la sortie des amphis. Je ne vois pas non plus de quoi tu veux parler. Il n'y a rien de "sauvage" à punaiser des affiches de la Cé sur les panneaux prévus à cet effet et qui se trouvent effectivement devant les amphis. En outre sache que nous faisions attention à ne pas arracher les affiches déjà présentes en réorganisant les panneaux (c'est tout con mais c'est respectueux des autres sauvages non ?)
    Tu utilises le terme d'"imposer comme un renouveau". Nous n'imposons rien, d'ailleurs tu as pu le constater puisque nous n'avons pas eu d'élu, c'est que nous n'avons rien imposer. En outre il me semble effectivement que la Cé incarne dans beaucoup d'endroits un renouveau face aux à d'autres syndicats enfermés dans des logiques partisanes et conservatrices (je crois que vu l'intitulé de ton blog tu ne me contrediras pas sur ce point...)

    Ensuite la liste était intitulé "Cé-le nouveau syndicat étudiant" et "Riposte face à l'extrème droite" était un soutien. C'est une organisation qui s'est créée entre les deux tours de la présidentielles de 2002 pour manifester l'opposition d'un grand nombre de jeunes à la présence d'un candidat d'extrême droite au second tout de l'élection présidentielle. Certains membres de l'organisation ayant contribuer à créer la Cé un an après, nous bénéficions de leur soutien dans la plupart des élections.

    Tu parles ensuite la moyenne d'âge des militants de la Cé. Je suis perplexe, la plupart de nos candidats étaient en 1ère année et pour ceux du second collège (L3, M2, M3 et doctorants) aucun n'avait redoublé je crois et ils se situaient donc dans une moyenne d'âge "normale". Barnabé, militant de Grenoble a 21 ans et j'ai moi même 19 ans et demi. J'aimerais donc que tu éclaircisses ce point précis.

    "Les étudiants ne sont pas de Lyon 3". Nous étions deux effectivement à ne pas être étudiant de Lyon 3 et à participer à la campagne. Je ne crois pas que nos valeurs de Solidarité, d'Europe et de Démocratie est une "autre saveur" selon les différentes universités.
    Tu parles d'une rumeur persistante. En la relayant tu contribues à l'entretenir non ? Pourtant tu m'as l'air d'essayer d'être sérieux et objectif... Plus sérieusement sache que tous les candidats sont nécessairement inscrits à l'Université. Il faut une carte étudiante pour se présenter. Mais tu parles de faux étudiants. C'est tout simplement un mensonge ou du moins une contre vérité. Tu peux contacter un par un les candidats dont les noms sont sur les bulletins. Tous sont étudiants, et de Lyon 3 avant d'être adhérents de la Cé. Personne ne s'est inscrit dans le but d'être candidat. L'élection a été pour ces candidats un révélateur d'engagement. Je crois qu'ils sont tout très fiers d'avoir porté nos valeurs pendant la campagne.

    A la fin de l'élection, nous étions déçus mais nous ne partions pas à la gare. Nous sommes allé manger tous ensemble au Flam's (excellente formule à 13,90€) pour conclure cette campagne très intense.
    Les sacs de voyage contiennent les tracts et autres affiches car nous n'avons pas de local à Lyon 3 donc pas d'endroit où poser notre matériel. Donc je crois que pour ce coup ci tu t'es "convaincu" tout seul.

    Enfin, effectivement, nous n'avons pas d'élu à Lyon 3. Je crois que ça te réjouis mais sache que nous faisons tout de même 8,1% des voix et que dans la 4ème circonscription du Conseil d'Administration (je crois que c'est celui là) nous ratons un élu à 3 voix seulement. L'UNI obtient 73 voix et la Cé 70, davant la Corpo ("Vos assos") qui est à 62.

    Voilà, j'espère que cette petite mise au point est claire et utile.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  9. JeanMoulinLeVrai23/11/06 00:03

    Chère la Cé,

    Novembre étant là mais l'hiver toujours pas, nous tenions à vous remercier d'être passée à Lyon III,nous apporter ce que l'hiver nous apporte de meilleur : Noel.


    Grace à vous quelques étudiants démunis et dans une précarité intellectuelle extrême, et notamment 70 d'entre eux dans la 4ème circonscription, ont pu le temps de ces élections croire de nouveau aux miracles de Noël et à la venue du Père-Noel.

    Malheureusement la neige n'étant pas au rendez-vous votre traineau n'a pu rentrer à LyonIII apporter son lot de merveilleux cadeaux plus démagogiques les uns que les autres.

    Bienheureusement votre Mère-Noel et passer nous voir au plus grand bonheur de ses plus grands Cé-fans. Merci Julie de ses joies, de ses larmes qui ont coulé sur le visage de certains d'entre nous.
    Merci de ta fougue de votre fougue les Cé-membres.
    Merci pour tout en espérant que la prochaine fois la neige sera au rendez vous pour votre traineau plein de beaux cadeaux socialo-communo-démagos.

    En attendant les plus grands adicts de la Cé-academy peuvent appeler le "36-68-68-68" ( il parait que c'est le vrai mais chut c'est un secret).

    Encore Merci.
    Amicalement :
    JeanMoulinLeVrai.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour.
    Je ne veux pas ouvrir de petite polémique masi franchement je trouve dommage que tu sois si "haineux" ou du moins méprisant maintenant et que tu ne sois pas venu discuter avec nous pour nous apporter tes critiques sur la Confédération Étudiante.
    Mais le courage n'est pas également réparti entre les Hommes malheureusement.
    Sur le fond, je pense que tu connais très mal la Confédération Étudiante car nous traiter de socialo-communo-démago ça me paraît très... drôle dirons nous. Je me souviens effectivement quand les vrais gauchos nous traitaient de nazis et de collabos pendant le CPE car nous osions proposer de ne pas bloquer totalement les facs et au contraire de rassembler un maximum d'étudiants par des AG à temps de parole paritaire et à vote à bulletin secret.
    Non vraiment je ne comprend pas que tu haïsses autant la seule alternative crédible à l'UNEF dans le monde syndical étudiant.

    Cordialement malgré tout.

    PS : tu pourrais peut être signer tes messages non, dénoncer les autres c'est bien, assumer ces propos c'est mieux non ?

    RépondreSupprimer
  11. JeanMoulinLeVrai24/11/06 01:11

    Bonjour Clément,

    Suite au message stérile et futile que j'ai dernièrement laissé sur ce blog, je tenais à te faire part de mes plus amples regrets si ce dernier à pu de quelques façons que ce soit te blesser. Mon objectif n'était pas là, je voulais simplement apporter une touche d'humour sur ce site suite aux résultats des élections beaucoup moins drôles.

    Bien qu'ayant certainement une opinion politique divergente, je vous félicite aussi de la campagne que vous avez mené à Lyon III et pour une fois j'admets : le travail ne paye pas toujours.

    Malheureusement sans fond, la forme ne construit pas. Or je pense que cela a été votre grand soucis. Votre présence était suffisante, votre travail de terrain efficace mais votre clareté d'opinion quelque peu ombragée. Vos propositions ne correspondent pas à votre positionnement politique, vous n'affichez pas votre provenance ( CFDT ) autrement-dit vous avez pas été totalement honnêtes avec les étudiants et cette stratégie de dissimulation n'aura pas été payante. Certes à Lyon III il aurait peut être été difficile de se revendiquer CFDT, même si ce syndicat est sans doute le moins pire, mais comme tu l'auras remarqué cela n'aura pas échappé aux plus avertis et aux plus virulents d'entre nous.

    Dommage pour vous, soulagement pour nous même si effectivement la présence de l'UNEF est tout autant regrettable.

    Amicalement :
    JeanmoulinLeVrai

    RépondreSupprimer
  12. Clément,

    Tout d'abord merci d'avoir apporté tes precisions concernant la Cé.

    Tu me reproches donc d'entretenir la rumeur. Permets moi d'aborder ce point car j'ai rapporté ici ce qui se disait ici et là parmis des étudiants comme des gens d'associations diverses. Alors certes, je relaie une rumeur, mais cela t'as permis d'apporter ton point de vue qui est naturelement different du notre.

    Je vais par la suite rejoindre le dernier post de JeanMoulinLeVrai pour te répondre.
    Pour beaucoup, voir la Cé debarquer à Lyon 3 sonnait un peu comme la présence d'une Unef bis. Je sais que ça risque de t'enerver, mais ça a été perçu comme ça par beaucoup.
    Alors il est sur que pour preparer des élections il faut montrer une certaine présence sur la fac. Mais voilà je pense que les étudiants se sont "mefiés" de vous, de vous voir apparaitre comme ça du jour au lendemain, comme par hasard 3 semaines avant les élections, et en tractant massivement devant la fac.
    De plus comme le dit JeanMoulinLeVrai, certes votre travail de terrain aurait été efficace mais dans le fond vous restez assez flou sur certains points. Le financement de la Cé par la CFDT vous rapproche plus de l'Unef que vous critiquez qu'autre chose finalement.

    Pour la moyenne d'age, nous avions été surpris de voir Julie Coudry herself accompagnée de personnes n'ayant visiblement pas 19 ou 20 ans (d'ailleurs quel age a votre présidente?). Avoue que ça fait un peu tache.
    D'ailleurs pour avoir parlé rapidement avec elle, je l'ai trouvée très hautaine et méprisante...

    Pour affichage sauvage je parlais évidemment des 4564363 autocollants sur le mobilier urbain sur la rue Rollet, mais bon, à la limite je comprends, cette rue est l'objet de ce genre de chose tres souvent.
    Poursuivre cela à la sortie des amphis n'était pas necessairement une mauvaise idée, mais était-il nécessaire de recouvrir entierement les panneaux, par dessus les affiches déja présentes ? Je suis certain qu'une affiche suffisait pour "faire passer le message".

    "Les étudiants ne sont pas de Lyon 3". Il est vrai que pour participer aux élections et se presenter sur une liste, il faut être inscrit à l'Université. Mais il est facile de prévoir le coup à distance et d'inscrire des "éleves fantômes" qui finalement ne viendront jamais sauf pour s'inscrire sur une liste.
    C'est ce qui se dit un peu partout.
    Question : combien êtes-vous de la Cé sur Lyon 3 ?

    Pour terminer enfin, le choix de "Riposte face à l'extrème droite" comme nom de listes était un peu abusé. On sait tous que Lyon 3 a une réputation dont certains se permettent de l'utiliser en tirant un peu beaucoup par les cheveux, mais là, avoue que riposter face à l'extreme droite, ok à la limite, mais Gollnisch n'est plus là il me semble.

    A quand une riposte face à l'extrême gauche ?

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  13. Gollnisch n'est plus là mais d'autres moins connus restent...

    RépondreSupprimer
  14. Anonyme >>

    C'est un autre débat, mais en quoi cela porte-il atteinte à l'enseignement que tel ou tel prof soit de tel ou tel bord politique ?
    A partir du moment ou ses cours ne sont pas influencés et/ou detournés où est le problème ?
    Tu comptes t'occuper des profs d'extrême-gauche aussi ?

    RépondreSupprimer
  15. Excellent, les gauchistes n'ont d'autre occupation que se plaindre. Voila maintenant qu'ils se plaignent parce que quelques profs qui se comptent sur les doigts d'une main professent des propos d'extrême droite.
    Pour ma part j'ai supporté pendant 15ans les absurdités du corps enseignant français qui n'a d'autres références que celles de Marx et keynes et qui s'inspirent des notes communiquées par leurs très chers syndicats.
    Ce n'est donc pas nouveau qu'un prof puisse être influencé par une doctrine politique. La seule différence c'est qu'au niveau de la faculté les étudiants ont une capacité de discernement que les élèves de collège ou de lycée n'ont pas forcément.
    On ne changera pas la gaucherie de France de sitôt. Ce n'est pas encore qu'on les remettra au boulot.

    RépondreSupprimer
  16. D'après ce qui se dit ici et là, la Cé aurait posé un recours pour faire annuler ces elections aux conseils centraux pour une histoire de soi disant "non representativité".
    Peu d'informations pour le moment, mais la machine gauchiste de mauvais perdants est belle et bien devenue une methode systematique.

    A suivre donc, si vous avez des infos, n'hésitez pas.

    RépondreSupprimer
  17. Guillaume3/12/06 23:59

    A oui! J'oubliais...
    Juste pour précisons cette histoire de communiqué unitaire: il n'a rien à voir avec ce tract sur l'UNEF et le blocage (qui dailleurs était soit méchament démago, soit, comme expliqué dans mon précédent post, sincèrement ignorant: l'UNEF, et je suis bien placé pour le savoir, n'a jamais voulu bloqué la fac, comme personne d'ailleurs. Comme répété à longueur d'AG, le débat sur le blocage a toujours été imposé par la CORPO et les militants de droite et d'extrème droite).
    Ce tract a été écrit à l'initiative d'hypocampe et de SUD suite à l'aggression d'un mec d'hypocampe et d'un gars qui passait par là, qui ne connaissait pas la teneur du tract diffé par hyppocampe, mais qui était scandalisé par le fait que des types (en l'occurance la CORPO, mais il ne le savait pas) empêchent d'autres types de differ ce qu'ils veulent.
    Salut

    RépondreSupprimer
  18. Guillaume3/12/06 23:59

    Je suis dans un bon moment, alors je vais essayer d'être constructif, autant pour les gens de droite que de gauche.
    Juste pour participer à ce joyeux débat, donc, cher anonyme, stp, revois tes classique: Marx et Keynes n'ont rien à voir. Pour Marx, c'est bien une figure comme Keynes qu'il faut abattre en priorité. L'un soutien le système capitaliste, l'autre veut le détruire: la différence est de taille, me semble-t-il, et est un peu plus important que le niveau d'imposition des grandes fortunes ou le niveau du SMIC...
    Plus argement: si j'ai bien appris une chose de mon engagement politique, c'est qu'on retrouve les mêmes débats et les mêmes fractures entre gauches et extrèmes-gauches et entre droites et extrèmes-droites, comme on retrouve les mêmes types de liens. Alors svp: la Cé ne sont pas anarcho-coco tout comme l'idee n'a rien d'un groupuscule fasho. Avant, j'avais cette vision des gars d'en face, mais quand on creuse, on se rend compte qu'en face ils fonctionnent de la même façon que nous.
    Il s'agit d'étudier de l'intérieur son ennemis. Non, tous les militants jeunes pop (rien que le nom...) ne sont pas potes avec les FNJ ou la CORPO, et tous les militants MJS ne sont pas potes avec les JCR ou avec SUD.
    Et juste une petite chose, qui a tendance à me crisper un poil quand je l'entend (je précise bien que je ne suis pas communiste): pourquoi on compart toujours l'extrème droite à l'extrème gauche? On peut effectivement dire beaucoup de chose sur le communisme (je précise ici qu'aucun esprit honnête et intelligent ne peut réduire la marxisme à l'expérience sociétique), qu'il tend à réduire certaines libertés, qu'il soumet, dans une certaine mesure, l'individu au groupe, tout ce qu'on voudra... mais y'a un moment ou faut arrêter de déconner: contrairement aux théories d'extrèmes droites, les théories marxistes ne sont pas motivés par un sentiment de haine mais par une révolte face aux conditions matérielles (et psychiques) de vie de l'homme moderne. Qu'elles se trompent dans leur analyse ou dans leur méthodes (qui sont très diverses), soit, mais svp, ça n'a fondamentalement rien à voir avec l'extrème-droite.
    Merci de répondre.

    RépondreSupprimer
  19. Il me semble que le débat portait sur les élections, mais ce que Guillaume aborde est assez interessant, je vais tenter d'apporter mon point de vue.

    Je suis partiellement choqué Guillaume que tu essaies de banaliser l'extrême gauche en l'opposant à l'extreme droite. Pour moi les deux sont dangereux.
    Alors certes tu viens là en montrant Marx, peut-être.
    Mais moi je regarde ce qui a été fait réellement alors même s'il est vrai que l'on ne peut réduire le marxisme uniquement à "l'experience" soviétique, nous avons là un exemple parmi tant d'autres de ce qui a été fait.

    Si pour toi l'extreme gauche semble moins "haineuse" que l'extreme droite, moi encore une fois je regarde et je vois que dans les deux camps, le facteur 'crimes' a été très important. Il me semble que l'on peut aisemement comparer les crimes nazis aux crimes communistes par leur ampleur et leur férocité meme si je te l'accorde, le nazisme se distinguait sur d'autres points essentiels : le caractere racial et sa methode industrielle.
    Je sais que bcp de gens excluent la Chine et l'ex URSS comme pays communisme en argumentant sur le fait que ce qu'il s'est passé fut du "capitalisme d'état".

    Bon alors maintenant j'ai mes interrogations.
    Pourquoi porter un t-shirt à l'effigie du Che est presque devenu normal, quand on sait que ses mains sont pleine de crimes barbares (tout ça pour qu'au final cuba soit dans une situation très recullée, bravo). Bientot ou pourra porter un t-shirt Hitler?
    Pourquoi avoir un pendentif du marteau et de la faucille c'est presque "normal" ? A chaque fois que ce symbole s'est emparé d'un pays, les conscequences ont été catastrophiques, et je ne parle meme pas de tout ce qui se rapporte de pres ou de loin aux Goulags ou des camps actuels en Chine, ou de la situation honteuse en Corée du Nord, ou pour finir du cas du Tibet.
    Si je porte un pendentif avec une croix gammée, c'est pas pareil ?

    Pour finir, non les mecs de la Cé ne sont pas anarcho, mais dans ce cas là, Sarkozy n'est pas un facho j'espere.

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.