jeudi 28 décembre 2006

L'Unef ne sait pas payer.


Il est toujours bon de voir un peu ce qu'il se passe "en face"
C'est un étudiant de Lyon II qui a eu la bonne idée de nous envoyer cette photo d'affiche prise en plein jour d'élection.
On pense de suite au fameux "discution" de l'époque anti-cpe, mais ne nous affolons pas sur une faute de la sorte, à l'Unef on a du mal à conjuguer le verbe payer.

Ces frais "illégaux" parlons-en.

A Lyon III ils correspondent pour la plupart à des services facultatifs, comme par exemple disposer de l'accès complet aux outils technologiques (qui permet par exemple de voir son groupe de TD ou sa place aux examens).
Il n'est évidemment pas nécessaire de payer les 39 Euros demandés pour accéder à l'intranet, aux ordinateurs mis à disposition ou à l'une des 170 bornes d'accès WiFi.
La pratique du sport, facultative également, suit ce même principe. Personne n'est forcé à participer à une activité sportive. Si l'étudiant ne le désire pas, il ne paye pas les 20 Euros demandés.
Je vous laisse ensuite sur les 2 euros pour les frais de reprographie, pensez à tout ce papier utilisé pour nous...

Sachez que la demande de l'Unef devant le Tribunal Administratif a été jugée « irrecevable » par le commissaire du gouvernement après une erreur de procédure.
C'est donc la demande du recteur de Lyon, Alain Morvan, qui a été examiné.

Pendant que l'Unef vient donner des leçons sur des frais facultatifs, ce même syndicat fait annuler des élections de Crous partout en France afin de regagner des élus (et donc des élus au Cnous qui déterminent les subventions accordées) et en donnant par la même occasion la même idée à la Cé(FDT) pour nos élections aux Conseils Centraux.

Plus que jamais :
Unef, le syndicat de l'argent.

7 commentaires:

  1. il est normal que l'UNEF demande l'annulation des éléctions puisqu'elles sont illégales (pas eu de campagnes, des fraudes avérés....).
    Après il n'est pas normal de faire payer aux étudiants ces frais facultatifs!!! avant, tout était pris en compte dans l'inscription et maintenant grace à la droite on se retrouve de plus en plus avec des options sur l'inscription!!!! et je ne vous parle pas des baisses de budget pour l'enseignement supérieur notamment dans les IUT où de ce fait plusieurs filières sociales ne savent pas comment elles ouvrent l'année prochaine suite à une baisse de 10% du budget. Mais c'est vrai qu'avec le social la droite à un problème!

    RépondreSupprimer
  2. Socialisme, contradictions, antagonismes & CO...

    Cher Greg,

    Etant fin politologue, je tenais à t'avertir d'une pathologie assez étrange qui frappe nos amis socialistes depuis maintenant fort longtemps.
    Or tu me sembles souffrir des mêmes symptomes que ces derniers, il serait peut être bon pour toi de t'intéresser à la politique plus finement ou de te reconvertir rapidement à d'autres domaines dans lesquels tu as sans nul doute plus d'affinités et moins de vacuité.
    Ou alors explique moi un peu "votre réflexion très poussée" qui consiste toujours à dire dès qu'un problème survient, "c'est la faute de l'Etat, il met pas assez de moyens".......
    J'ai du mal à comprendre ce raisonnment plus que simpliste et minimaliste, d'autant plus que vous les socialistes vous reprochez toujours à ce monde de ne tourner qu'autour de l'argent mais vous vous faites que cela, parler de "fric", de "tunes", "d'oseille"... Vous êtes obséder par l'argent, vous ne parlez que de cela...
    Voyons, je ne doute pas de vos facultés intellectuelles mais arrêtez de croire que la solution de chaque problème se trouve dans l'injection de nouvelles sommes d'argent.
    Autrement, avec nos 1100 milliars d'euros de déficit, nous serions sans aucun doute un pays ou il ferait bon vivre pour tous.
    Or je te conseille d'aller place Belcour pour comprendre la situation du pays dans lequel on vit.
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. vous les socialistes vous reprochez toujours à ce monde de ne tourner qu'autour de l'argent mais vous vous faites que cela, parler de "fric", de "tunes", "d'oseille"... Vous êtes obséder par l'argent, vous ne parlez que de cela...

    Tout est dit, là !

    Quant à se qui se passe place Bellecour, c'est honteux. Comme par hasard à la veille des elections des trucs se montent par des arrivistes en méprisant le travail actuel de centaines d'associatifs.
    Créer un village de sdf en incitant des gens à venir dormir sous une tente comme au camping pour se donner bonne conscience, ça non, ce n'est vraiment pas une bonne idée.
    Mais je m'évade du sujet je crois.

    RépondreSupprimer
  4. http://fr.blog.360.yahoo.com/anthonyb0111

    RépondreSupprimer
  5. L'unef vient critiquer les frais illégaux dans les universités, tout en participant à la pigeonnade generalisée lors des inscriptions des premieres années, lorsque le militant explique à l'etudiant qu'il lui faut sa carte de l'Unef pour réussir son année.
    Ils participent de ce fait aux frais illégaux, sauf que celui ci ne sert non seulement à rien, mais arnaque une grande partie des étudiants qui se sont fait couillonés par un syndicat de gauche censé les defendre

    RépondreSupprimer
  6. Quelqu'un parle ici de contraction:dire que l'UNEF est le syndicat de l'argent et reprocher au PS d'empecher les plus riches de s'enrichir est une contradiction amis de l'ump...

    RépondreSupprimer
  7. Cher Anonyme, il n'a pas été question ici d'un "l'UNEF veut de l'argent" mais plus de "l'UNEF veut rien payer mais veut quand même son petit confort" Je ne sais pas si tu as bien saisi, étrange, "c'est ce que vous pairez en moins" pas en plus, voyons ;)

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.