vendredi 30 mars 2007

Il n’y a pas des circonstances où la loi doit être respectée et d’autres où son application n’est pas souhaitable.

La mode du moment en France semble être la rébellion face à toute personne représentant l'Etat, plus particulièrement la police. Nous avons de multiples exemples où l'uniforme est vu directement comme une insulte et une provocation alors mêmes que ces fonctionnaires sont chargés de la sécurité publique régie par des lois.
Evidemment, quand l'instinct de rébellion primitif du français de base se réveille avec l'aide de groupements gauchistes en tous genres, nous pouvons assister à des scènes à en faire pâlir d’envie un habitant de Corée du Nord.

Et oui, en France un policier n'a rien à faire à proximité d'une école, même si une décision de justice doit être appliquée.
Si par malheur un scénario de la sorte se produit, un troupeau se rassemblera, la larme à l'oeil et la main sur le coeur, pour demander gentiment à l'équipe policière de dégager en les bloquant dans leur travail de manière primitive (cf. vidéo)

Car oui, la spécialité française est de toujours contester, avec des prétextes divers et variés que des groupes d'extrême gauche comme RESF viendra répandre avec leur propagande habituelle.

Exemple récent le 20 Mars 2007 à Paris, où une "journaliste indépendante" a filmé une scène de ce type. D'ailleurs comme l'affirme cette dernière

"Je suis parente d’élève, membre de RESF et journaliste. Là, j’ai sorti la troisième casquette car il était de mon devoir de témoigner. Je n’ai pas pu filmer le moment où les policiers sortaient leur gaz lacrymogène car un flic m’a neutralisée et a essayé de casser ma caméra. Avant, la simple présence de ma caméra suffisait à les dissuader d’interpeller un sans-papiers du quartier. Aujourd’hui, il en faut plus. Je vais d’ailleurs porter plainte."
Source 20 minutes 26/03/2007 ici


Normal !






Autre chose, si vous aussi vous avez pour habitude de prendre le métro sans billet, vous savez qu'il faudra assumer le jour où la chance ne sera pas au rendez-vous et qu'un contrôleur vous demandera votre titre de transport.
Evidemment d'autres ne l'entendront pas de cette oreille et si l'on refusera de se soumettre à ce contrôle, on appellera la police qui viendra vous voir de plus près.

Comme vous savez que vous n'avez pas trop que ça à faire de vous justifier face à une personne en uniforme, vous commencerez à beugler avec l'espoir de trouver une échappatoire.
Le policier vous demandera alors de vous calmer, ce qui ne sera pas le cas, et la situation prendra vite une tournure vous dépassant, car des personnes se trouvant non loin de vous prendront la police pour cible, parce que finalement il n'est pas normal de vouloir emmener un fraudeur au poste !

16 h 30 : un resquilleur est arrêté par deux agents de la RATP à la gare du Nord pour avoir sauté au-dessus d'un portillon afin d'accéder au RER. Après s'être rebellé, l'homme de 32 ans, "connu des services de police pour 22 affaires", est finalement maîtrisé. Une dizaine de mineurs qui assistent à l'interpellation se regroupent alors devant le local où ce dernier vient d'être conduit. Quelques minutes plus tard, ils sont bientôt rejoints par près de deux cents jeunes. (AFP)





En France il y a des règles et des lois, mais pour le moment nous allons les mettre de côté à gauche pour venir pleurer avec les autres en jouant sur la victimisation de pauvres gens. Les policiers sont les méchants, et les sans-papiers les gentils !
On prendra soin de sortir les phrases habituelles genre "cela me rappel des méthodes d'une autre époque" et même pas besoin d'argumenter !

Alors oui, peace and love, rejoignez-nous copains de tous les continents, vous aurez l'immense privilège de vous retrouver sans travail et/ou exploité "au black", sans toit, sans nourriture, sans argent. Nos amis "la main sur le coeur" viendront vous récupérer chez eux, enfin dans des squattes occupés illégalement (car la police ne doit pas intervenir, c'est pas bien) ou dans des gymnases pour un petit coup de promo. Au pire dans un vieil immeuble délabré qui prendra feu.
Puis de toute façon c'est la faute à Sarko !


Il n’y a pas des circonstances où la loi doit être respectée et d’autres où son application n’est pas souhaitable.

15 commentaires:

  1. Un ancien policier vous dit :

    Toutes ces histoires prouvent que le PS est tombé bien bas !

    Ségolène est à la fois lâche et maladroite de vouloir monter ceux qui ont le malheur de l'écouter contre la Police, et cela RIEN QUE POUR SE FAIRE "MOUSSER" !

    Sachez que le principal devoir d'un policier est de défendre la sécurité de TOUS (que l'on soit de gauche ou de droite, noir ou blanc, jeune ou vieux) et cela parfois au péril de sa propre vie.

    Imaginez un monde sans flics, ou pire avec des flics qui auraient l'ordre de ne pas intervenir, parce que cela "fait de la peine" à la nouvelle présidente Ps récement élue par une majorité de Français totalement zombifiés par de belles paroles pleines de "bravitude" alors là TOUT LE MONDE pourrait s'attendre désormais à se faire égorger au moindre coin de rue !!!

    Conclusion : la démagogie pronnée par certains idéalistes "politiquement correct", en matière de solidarité avec les "sans papier", abouti au final à mettre la vie de TOUT LE MONDE en danger !!!

    RépondreSupprimer
  2. quelqu'un31/3/07 10:44

    Quand la république a commencé a construire un nouveau système politique « la démocratie » et à crée le citoyen. La reconnaissance de la citoyenneté ne se limitait et ne se limite toujours pas au droit de vote, mais oblige tout pouvoir, quel qu’il soit à justifier ses décisions (lois, textes, réglements ou condamnations de justice) par un texte écrit qui, par principe se doit de respecter et obéir au texte suprême qu’est la « déclaration des droits de l’homme et du citoyen »,. Toute décision prise par un pouvoir qui ne respecterait pas ses principes ne peut exister dans une république démocratique.Il a donc été intégré dans la « déclaration des droits de l’homme et du citoyen », le « droit d’insurrection », si un pouvoir ne respectait pas cette règle : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour tout le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. » (article 35)Le droit d'insurrection est même reconnu lorsque le pouvoir est tyrannique ! La désobéissance civique fait aussi partie de la démocratie. Pour tout bon républicain, en dernière analyse, la légitimité du pouvoir est entre les mains du peuple, même si celui-ci est dans la rue.
    Alors si meme les republicains sont d'accord avec ca!!!
    "Les policiers sont les mechants"quand il fon preuve d'une repression sans faille, quand il agissent comme des machines a arreté toutes tentatives d'action qu'elle qu'elle soit, qd il outrepasse tout droit et font preuve de violence sur n'importe qui, qd les controles d'identités qu'elle qu'il spot sont fait avec violence physique ou verbales, qd il chassent des familles entieres des seules logements ou ils peuvent vivre! OUi la la police ne fait pas sont travaille,pas que le reste du travail soit legitime mais le debat n'est pas la!
    Qd le gouvernement arrivera a fournir un toit pr tous, car il y a de quoi logé tout le monde, si la speculation financiere n'etait pas faite sur des immeuble vide, si pr preservé la reputation d'un quartier on empechait pas la vente de certains immeuble!
    Qd il arretera l'expulsion violente et illegitime de sans papiersz, etudiants ou travaillant en france et ayant donc legitimement le droit d'y vivre car c leur lieu de vie autant que pr les autres, et que le plus souvent le pays ou il sont renvoyé ne l'ai pas!
    Qd les lois completements affamante comme celle de la prevention de la delinquance, du fichage adn et autre serons supprimé et qd les personnes au pouvoirs qu elle qu elle soit descendrons de leur pieds d'estale et de leur nuages et laisserons enfin reelement le peuple decidé, qd tout ceci sera fait, qd le peuple, la population pourra ce prendre en mains alors a ce moment la il n'y aura plus de manifestations, plus de squatte occupé illegalement, plus d'emeutes et plus de violence! mais pour l'instant etat tyrannique= insurrection public!

    RépondreSupprimer
  3. Pedro, un autre31/3/07 14:18

    Louise me manque ^^

    Qu'elle immondice que cette perte de temps dans des émeutes sans fondements. C'est vrai, toute cette explosion de violence sans canalisation vers un but précis ne sert qu'à peut de chose.
    Hormis peut être à prouver que le peuple de ce pays, jeune, et moins jeune, blanc, et moins blanc et ... en a vraiment mare de cette gouvernance policière qui fait que pousser à bout de nerf une bonne parti de la population par ces contrôles sur toutes les routes, sur tous les trottoirs, dans toutes les rues, dans les universités, et dans tous les bureaux.

    Ce que nous voyons dans cette explosion, c'est un message de ras le bol de la société française de ce despotisme montant.

    Bien entendu, ces images, reprises par des groupuscules vichystes (ça change de fasciste) mettra en scène une insécurité qui explose et qu'il faut réinstaurer l'Ordre face au laxisme des gauchistes vendeurs de rose qui n'ont plus le pouvoir depuis 5 ans (si ils l'ont eu un jour). Alors même que c'est cet Ordre qui créer la colère et qui engendre ces violences.

    Alors tous ensemble, vive le Maréchal Pétorzy !

    RépondreSupprimer
  4. BIENVENUE SUR CRETIN.FR

    RépondreSupprimer
  5. aucune trace de l affaire PFEFFER SUR ce site qui veut libérer lyon 3...

    RépondreSupprimer
  6. Il n'est pas question de couleur de peau, Pedro... arrête de faire ta victime.

    "L'ordre créé la colère et la violence" Ouais, ça c'est l'argument (est-ce d'ailleurs un argument) de tout bon anarcho rebelle de base .
    Oui Pedro, stop aux contrôles dans le métro, et puis merde, métro gratuit pour tout le monde ! Enfin non, les chômeurs et rmistes...

    Bref, discours habituel des psuedos-rejetés, qui passent leur temps à se plaindre et à vivre sur le dos des gens qui travaillent, en squattant le moindre endroit sous n'importe quel prétexte bidon.

    Allez Pedro, ton pote Besancenot n'est pas encore au pouvoir alors ton état rouge URSS (puisque tu fais le rapprochement avec Vichy, ya pas de raison), tu attendras encore un peu.

    RépondreSupprimer
  7. Vad a dit…

    Il n'est pas question de couleur de peau, Pedro... arrête de faire ta victime.
    _______________________________

    Justement si.

    Pendant la mini émeute à Gare du Nord, je tiens à préciser que les insultes anti blancs, francais et France pleuvaient ...

    Et ça c'est normal, oui, j'aimerais pour une fois que les gauchistes réagissent à cela, et ne dévient pas du sujet, leur gentille mère, Mme Royal leur à dit "il faudrait qu'on ait tous un drapeau francais chez soi" alors j'attends, pour une fois écoutez la, soyez fier d'être francais. Pour les anti Royal, et les extrèmes gauchistes, j'aimerais aussi vous entendre réagir, trouvez-vous cela normal ?

    RépondreSupprimer
  8. nan il n'est pas question de la couleur de peau, mais de la betise humaines, depuis toujours les gens se tape et s'insulte et se bate pour des questions totalement illogique , qui est la "difference" d'origine, les insultes contre les francais sont aussi choquante que celle contre toute autre personne elle ne le sont pas plus!
    et j'aimerai precisé qu' il n'y a pas plus de fierté d'etre francais que d'etre algerien, marocains, cambodgien, ou somaliens.
    c cette fierté qui entrenera c insulte raciste, je ne dit pas de renié ses origines et sa culture, mais de ne pas pensé qu'elle est superieur et donc source de fierté, elle est valable comme toute les autres, et a ces bons et mauvais coté, comme toute les autres!

    pour repondre a Vad il n'y a pas de pseudos rejeté il y a des gens qui ne peuve vivre dans la société actuel, parceque celle ci ne leur plait pas avec c inegalité constante et croissante et sa vision capitalist e et individualiste, mais il y a surtt des gens qui ne peuve pas pr les meme raisons, on ne nait pa slibre et egaux en droit c'est une utopie, certaine personne malgré une envie de se battre et malgré de nombreux essais seront toujour smis a part parcequ'il ne sont pas né au bon endroit! tu toruve cela normal toi? que par un coup du hasard on puisse vivre heureux et sans probleme et d'autre nan?
    oui metro gratuit pr tout le monde et pk pas?
    et pk tt le monde n'aurai pas un logement?
    et pk tt le monde ne pourrai t il pas mangé a sa faim?
    tu trouverai cela si injuste?

    RépondreSupprimer
  9. Je suis pas d'accrod avec toi anonyme, on peut être fier d'être français sans penser que notre origine est supérieur, ne dis pas n'importe quoi, sinon le nombre d'arabes et noirs que j'ai entendu dire "Maroc en Force" ou autre, ils sont tous racistes ! Non ça ne tien pas la route. En France c'est devient une honte d'être Francais, je me rappelle encore quand j'étais au collège, un pote à moi et une métisse discutaient de leurs origines, mon pote pour la charier la traitait de sale francaise parce qu'elle avait une mère blanche, et elle le prend de haut et tien ces quelques mots "Non, j'suis pas une "bab" je suis antillaise", elle reniait sa nationalité francaise, de plus les antilles c'est francais jusqu'à preuve du contraire, moi je trouve pas ça normal personnellement. Et ça aurait été la même chose si un noir disait "je suis pas malien je suis francais" par exemple. Alors oui s'il à la nationalité il l'est, certes, mais ce n'est ps non plus une raison pour renier ses origines. J'ai aucune origine francaise perso, mais je suis francais de naissance et de nationalité donc, alors j'aime mon pays et sa culture, j'aime le pays qui à acceuilli mes grand parents, j'en suis fier, j'ai de quoi, voilà, il n'y a rien de raciste là dendans hein.

    RépondreSupprimer
  10. bonjour,
    pour commencer merci pour ton blog, je le trouve très interressant. Je trouve que de plus en plus de jeune s'interressent a leur pays et j'en suis fier.
    je vais te ou vous donner mon avis. Le problème des français en général, c'est que se sont des éternels insatisfaits, des gens qui pensent que tout leur ai du, merci d'avoir fait autant de social... Nous avnos créé un pays d'assités, aujourd'hui, je remerci mr Jacques Chirac d'avoir commencé ( j'ai bien dit commencé paske ya encore du boulot... ) à remettre les pendules a l'heure. La plus part de ces gens, que personnellement j'appelerai "abrutis", ou "sans cervelles " sont des moutons, on leur dit un éléphant est rose ils vont le croire, du moment qu'un abruti ( encore un oui ) de syndicaliste lui dit ( syndicats à la française bien sur, cad le cancer du pays ).
    Le français a cru et crois encore, que tout lui ai du, 35h... pourquoi pas 24h comme les chaufeurs de tgv payés 5000 euros/mois(au moment d'influence ).
    Champions du monde re la rame et du mécontentement, on va peut etre voir cette année un gouvernement élu en Mai et un autre en Juin comme ça c'est deja vu, tout simplement parceque le français pense qu'il va voter et que le lendemain ça vas etre la fete a neuneu... perso, ça me désespère, quand je lis certains commentaires, oui ça me désespère, mais bon, tout le monde ne peut pas etre du meme avis. Toute la gauche réunie ne représente meme pas 40% des intentions de vote, et ba tant mieux, ça prouve que ça a un peu changé et que ya moins de reveur ds mon beau pays... et svp, arretez de parler de racisme... jai vécu 33 ans de ma vie en cité, et pas les meilleurs ( gennevilliers), c'est pas une question de racisme, y a des lois, faut les respecter. Savez vous que les gens qui cassent, volent trichent et chient sur notre pays, et bien ces gens la, on pourrai leur donner le paradis, ils vous diraient encore que c'est de la merde, alors me parlez pas de racisme, parceque la plus part d'entre vous ne savent meme pas ce que s'est que de vivre en cité, avec tout le bonheur que ça apporte, surement les plus belles années de rigolade de ma vie, et dans ces années la, il y avait moins d'assitanant, moins de cons surtout. En gros, plus ya de syndicats, plus y a d'associations en tout genre qui sont tjs pilotés en fait par la gauche, plus ya de merde.
    j'en finirai en vous disant que ceux qui se plaignent le plus sont toujours les mieux lotis, je n'ai jamais eu de voisins fonctionnaire dans mes cités hlm...
    Je vous souhaites bon courage pour la suite, et merci pour ce blog qui me fait voir que les jeunes s'interresent à leur pays.
    "Retroussez vos manches yen a besoin"
    Touny

    RépondreSupprimer
  11. Salut Touny,
    Merci pour ton avis personnel, je pense que nous sommes nombreux à le partager ici.

    Pour compléter, je dirai qu'il y en a assez de ces gauchistes qui s'improvisent historiens pour déballer des arguments bidons avec comme appui la France de Vichy ...
    Si un certain Sarko est un nazi, je suggère à nos potes de la gauche crasseuse de changer d'insulte, le communisme ayant fait plus de morts je vous propose d'utiliser le terme "Sarko coco", n'en déplaise à "MG" Buffet.
    C'est sûr qu'il y aura toujours une France à deux vitesses, celle qui est prête à se lever le matin pour aller travailler, donner un effort pour avoir un salaire; et la France qui prefere dire que l'effort travail fait référence à Pétain et qu'il n'est pas normal de devoir travailler 35h, que c'est beaucoup trop, que le SMIC doit être plus élevé, les licenciements interdits (où comment devenir économiquement imbattable face à d'autres pays...), ou encore qu'on devrait être payé en allant à l'Université ....

    Tout ceci est très lié

    RépondreSupprimer
  12. aujourd'hui 5 avril 2007,résumé des infos:
    exemple de nos fonctionnaires irréprochables,

    on apprends qu'un conducteur de train de banlieu a oublié de s'arreter au quai gare de l'est... 71 blessés... la sncf déclare qu'il s'agit d'un incident.

    4 infirmieres empoisonnent leru chef de service dans un hopital, il parait que c'est du au stress .....

    un ocntroleur de compteur d'eau controlait les compteur d'eau de chez lui, on s'en rends compte au bout de 4 années et le citoyens doit payé le rappel de sa consomation....

    exemple des syndicats ( cancer de la france )
    les syndicats ont réussis à arreter luverture le dimanche de certains commerces, résultat licenciement et des salariés qui déclare perdre 2 a 300 euors de salaire par mois.... merci la cfdt...fo le syndicat qu'il est beau, fo le syndicat k'il vous faut, " garder vos forces les ouvriers "

    Ptin c terrible en ce moment, keskon se marre ......
    Touny

    RépondreSupprimer
  13. Je t’invite à mettre un lien sur ton site:

    http://www.leclanunef.com

    Un site qui dit tout sur l’unef…

    RépondreSupprimer
  14. La gauche française n’est pas démocratique. Dès qu’elle perd des élections, comme ça sera le cas encore cette fois ci, elle n’acceptera pas le choix démocratique de la majorité et « voudra aller à la bagarre ». Ce qui ne plait pas à la gauche dans le vote d’une assemblée avec une majorité de droite se conteste systématiquement dans la rue et bloquant toutes les réformes dont ce pays a grand besoin et en testant le courage politique des élus en place, car il en faut du courage pour vouloir faire des reformes dans un tel pays bloqué. La récente grève de la CGT à Marseille montre l’ampleur du problème français. Les privilèges exorbitants d’une petite minorité grèvent le futur de tous. Et attendez les grèves monstres de la SNCF le jour ou un politique aura le courage de s’attaquer vraiment aux retraites et à des privilèges qui ruinent l’état. La France a besoin d’un(e) Tchatcher mais ca sera plus saignant qu’en Angleterre parce que la gauche ne jouera pas le jeu démocratique et descendra dans la rue. Il faudra alors beaucoup de courage pour tenir bon et je ne vois pas qui d’autre que Sarkozy aura le courage de faire face a une gauche rétrograde et aveugle et qui entretient la jeunesse dans la haine de la droite.

    RépondreSupprimer
  15. Et si Nicolas Sarkozy passe au pouvoir, bientôt, je crains en plus des émeutes, encore une manière très démocrate de dire ce que l'on pense ...

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.