mardi 13 mars 2007

Ministère de l'Immigration : une Idée Loin d'être Extrême

Osons parler de tout, et osons donc répondre à toutes ces remarques des médias et de certains membres de notre nation sur la déclaration de Monsieur Nicolas Sarkozy à propos d'un ministère de l'Immigration et de l'identité nationale.


De nombreux journalistes ont directement répliqué que cette idée tenait de relents "vichystes" et était normalement attachée au Front National. Mettons donc au clair certains points qui semblent flous pour apparemment une bonne partie de notre population.

Le terme d'identité nationale tout d'abord n'a absolument aucun sens péjoratif. L'identité nationale incarne un peuple, une nation, des valeurs globales qui nous réunissent tous. Refuser cette expression amène à nier nos propres valeurs. Il est normal qu'une personne souhaitant s'installer en France accepte les valeurs et la culture qui vont avec. Décider d'immigrer ce n'est pas seulement décider de passer la frontière en profitant des avantages que le pays d'accueil nous apporte, c'est aussi accepter et reconnaître ses valeurs. Sur cela, je reprendrai les propos de Nicolas Sarkozy sur Canal + "vous vous rendez compte ce que cela peut avoir d'insultant, pas pour moi, mais pour les millions de gens qui partagent mon point de vue et qui se demandent si la France ça veut dire encore quelque chose ?".

Parlons maintenant du ministère de l'immigration en lui même. Beaucoup de gens se disent choqués, ulcérés par ce terme. Mais remettons nous en situation : la droite est loin d'avoir inventé cette idée chers camarades !! Effectivement, petit retour dans le passé :

- Monsieur Léon Blum, dirigeant de la SFIO et président du conseil (c'est à dire chef du gouvernement à l'époque) dans la fin de la première moitié du XX° siècle a créé un secrétariat de l'Immigration. Et qu'on ne me dise pas que Monsieur Blum était un homme politique d'extrême droite ...

- Monsieur François Mitterrand, président de la République française de 1981 à 1995, a créé lui-même un ministère de l'Immigration. Et lui aussi était loin d'être de droite...

- Monsieur François Bayrou, actuel candidat UDF à l'élection présidentielle propose lui même dans son programme la création d'un ministère de l'immigration. Il est donc bien étonnant que personne jusqu'à aujourd'hui ne l'ait classé de Vichyste et proche des mouvements d'extrême droite...


La proposition de la création de ce ministère est de plus une proposition de Haut conseil à l'Intégration, Monsieur Sarkozy n'a donc fait qu'écouter les élus. En effet, une clarification et par là une centralisation s'impose quand un immigré doit d'adresser à X endroits pour être en règle.

17 commentaires:

  1. Petite erreur : Léon Blum n'a pu être président du Conseil à la fin de la seconde moitié du XXème siècle, étant déjà mort depuis quelque temps, et la fonction ayant disparu depuis 1958... ;)

    RépondreSupprimer
  2. En effet ... Merci pour l'info nous allons corriger cela ;)

    RépondreSupprimer
  3. Pendant qu'on parle de Léon Blum, il est bon de rappeller les propos de ce dernier à la chambre des députés le 9 Juillet 1925:

    " Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d'attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues aux mêmes degré de culture..."

    RépondreSupprimer
  4. et beh sympa les propos de léon blum, mais bon c'est un mec de gauche donc ça va il a "le droit".Alors qu'un mec de droite et encore moins Mr Sarkozy n'a le droit d'utiliser certains termes comme "racaille" "immigration" "identité nationnale" sans que ça provoque des scandales à coucher dehors.
    Il n'y a rien de choquant à utiliser le terme racaille alors qu''il est utilisé par tout le monde, prs n'y faisait attention jusqu'à que Sarkozy l'utilise,bizarre!et aujourd'hui on dirait que c'est une insulte.
    Pour ce qui de l'identité nationnale,rien de choquant,tout français possède bien une carte D IDENTITE NATIONNALE,mon dieu quelle horreur!

    bon tout ça pour dire que l'immigration n'est pas un domaine interdit à la droite.

    RépondreSupprimer
  5. Ah tiens, étrange !
    Quoi que, non pas trop au final


    ...



    ;)

    RépondreSupprimer
  6. Ce qui a tué l'identité nationale, c est le libéralisme! il est responsable de l'émergence d'une culture mondialisée et uniformisée qui balaye peu a peu les identités nationales de tous les pays de la planète!
    Hollywood et coca cola ont fait bien plus contre l'identité nationale française que tous les immigrés réunis!
    je trouve curieux que des libéraux comme sarkozy se plaignent des méfaits que le système qu'ils défendent produit!
    c est vraiment prendre les gens pour des cons....

    RépondreSupprimer
  7. je crois que certains n'ont pas vraiment compris la critique contre le projet de Sarkozy. des critiques qui se font entendre y compris a droite. Simone veille.
    Associer Immigration et Identité nationale peut sous-entendre que l'immigration serait responsable de la corruption, de l'altération de l'identité française.
    ceci est une thèse d'extreme-droite, mais rien ne permet de dire que c est la position de Sarkozy. En tout cas il s'en défend.

    Remarque juste de mon prédécesseur ici sur l'émergence "d'une culture mondialisée et uniformisée"...

    RépondreSupprimer
  8. Au contraire de ce que tu penses, cher anonyme, le libéralisme ne tue pas l'identité nationale, il la réveille.
    Tu parles de coca-cola et d'hollywood ces marques que tu cites et que le monde entier connaît sont simplement l'expression de la culture américaine et donc de l'identité nationale américaine.
    Maintenant, regarde ce qui se passe dans le monde entier, la France et la culture française ne sont pas en marge de la mondialisation, bien au contraire, dans chaque grandes villes du monde, tu retrouveras la traditionnelle boulangerie française ainsi que des grandes enseignes du luxe français qui font le prestige de notre Nation et qui caractérise bien l'identité nationale française c'est à dire ce gout du luxe et du raffinement marié avec cette authenticité et le terroir de notre Pays. Le libéralisme et la mondialisation qui s'en suit est une chance pour notre culture d'un point de vue économique mais aussi moral, la France n'est elle pas ce vieux pays empreint de la culture et de la philosophie des Lumières, des droits de l'Homme et du libéralisme social éclairé ?
    A l'inverse, le communisme a écrasé toutes les identités nationales qui pouvaient exister dans les pays ou il s'est installé. Que resterait t'il de l'identité nationale chinoise et de la culture chinoise si de nombreux chinois ne s'étaient pas expatriés pour préserver leur culture ? Que connaîs tu de l'identité nationale des nords Coréens et de la Russie ? Pas grand chose pourtant ces peuples ne sont pas plus arriérés que les autres mais si on ne connaît que si peu de choses d'eux et si ils ne restent que si peu de choses de cette culture qui avait fait leur grandeur cela s'explique simplement par le communisme qu'ils ont enduré et qu'ils endurent encore pour certains. Alors oui le communisme élimine tout identité nationale pour la remplacer par cette uniformisation de la société ou la seule culture qui reste et l'idolation du Parti et du Chef d'Etat, cette société communiste ou tout le monde s'habille pareil sous prétexte d'égalité ou tout le peuple roule dans une seule et même voiture ou la nourriture est rationnée pour que tout le monde mange pareil dans la même quantité, c'est cela que tu défends ???
    Moi non vive le libéralisme, vive le capitalisme car vive le choix, vive la diversité et la différence.!

    RépondreSupprimer
  9. petite rectification les enfants...la marque hollywood (chewing gum) c'est pas américain c'est Suisse à la base...ils l'ont créée pour justement "copier" les amerloques
    anonyme quand tu dis que c'est pas l'immigration qui a n...é l'identité nationale va voir un autre post sur l'article "il ya 54 ans la gauche pleurait son père" citant du "rap" de FRANCAIS ORIGINAIRES DE L'IMMIGRATION !!!!
    comme dis là-bas c'est édifiant et proprement scandaleux

    RépondreSupprimer
  10. C'est une très bonne initiative en effet

    RépondreSupprimer
  11. HOLLYWOOD, je pensais a l industrie du Cinéma bien sur....

    RépondreSupprimer
  12. anthony, je suis pour le moins sidéré par ton optimisme sur la place de la culture française dans le monde!

    tu t'appuies, sur la boulangerie ou la gastronomie, des critères qui ne me semblent pas primordiaux pour mesurer la santé d'une culture...

    le plus fondamental est bien sur la langue! et la pas d'ambiguité possible : exceptés les 200 millions de francophones, presque plus personne ne parle français ( oui, a l ONU, au CIO mais il s'agit de l'héritage de notre glorieux passé et non pas de gages pour l'avenir...)

    Quant à la place des traditions françaises dans la culture uniformisé, elle est plus que marginal...

    Seul le cinéma américain, a quelques exceptions près s exporte a l"echelle mondiale, de même pour les programme de télévision, ou la musique...
    la mise en place du grand marché mondial n'a sur le plan culturelle été favorable a la tradition française...
    Plus la religion dont tout le monde se fout royalement...
    une société de plus en plus urbaine, les campagne pratiquement vide ....

    tu parles du libéralisme français des Lumières c est juste, mais tout de même il est clair que l esprit capitaliste est protestant et anglo-saxon à la base (cf Max Webber).. le manque d esprit d entreprise en France montre bien que même l'esprit qui anime le capitalisme n'est pas une valeur française...



    Les Lumières anglaises c est Adam Smith
    Les Lumières françaises c est Rousseau (pas seulement mais en grande partie)...

    DD+++

    RépondreSupprimer
  13. "regarde ce qui se passe dans le monde entier, la France et la culture française ne sont pas en marge de la mondialisation, bien au contraire, dans chaque grandes villes du monde, tu retrouveras la traditionnelle boulangerie française ainsi que des grandes enseignes du luxe français qui font le prestige de notre Nation et qui caractérise bien l'identité nationale française c'est à dire ce gout du luxe et du raffinement marié avec cette authenticité et le terroir de notre Pays"

    celle-là on la garde !
    elle se passe de tout commentaire...

    RépondreSupprimer
  14. Citoyenneté, Immigration, Identité : l'exemple du Canada

    Une controverse s'est soudain envolée sur ce thème suite aux premières déclarations de Nicolas Sarkozy. Comme toujours en France, les procès en diabolisation sont immédiatement instruits. Un peu de calme et de pondération aurait permis d'observer comment font d'autres pays amis en la matière.

    Longtemps Président de l'Association France-Canada, et toujours profondément attaché à nos cousins de l'autre côté de l'atlantique, je ne peux m'empêcher de signaler discrètement dans le tintamarre médiatique qu'il existe au Canada un Ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration. Son but est de promouvoir les idéaux que partagent tous les canadiens et de favoriser un Canada plus fort ! Pourquoi ne pas oser affirmer une même ambition pour la France ?

    Ce ministère autorise l'accueil des immigrants, des étudiants étrangers, des visiteurs et des travailleurs temporaires qui viennent contribuer à la croissance du pays. Il installe, protège et offre un asile aux réfugiés. Il aide les nouveaux arrivants à s'adapter à la société canadienne et à acquérir la citoyenneté. Il gère l'accès au Canada de manière à protéger la sécurité et la santé des canadiennes et canadiens, de même que l'intégrité des lois canadiennes. En transposant le mot « français » et « françaises » aux mots « canadiens » et « canadiennes », la controverse s'apaise déjà beaucoup. Comme je ne suis pas spécialiste du sujet, j'attends avec intérêt vos commentaires. Même si évidemment le Canada n'est pas la France. Cela je le sais ! Mais si on arrêtait nos gauloiseries consistant à nous disputer d'abord avant de nous expliquer ?

    Extrait de http://blog.cybermilitant.com/

    RépondreSupprimer
  15. merci pour ton beau hors sujet, cher intervenant précédent

    "je crois que certains n'ont pas vraiment compris la critique contre le projet de Sarkozy. des critiques qui se font entendre y compris a droite. Simone veille.
    Associer Immigration et Identité nationale peut sous-entendre que l'immigration serait responsable de la corruption, de l'altération de l'identité française.
    ceci est une thèse d'extreme-droite, mais rien ne permet de dire que c est la position de Sarkozy. En tout cas il s'en défend."


    c est ça qu y est reproché a sarkozy...
    pas de faire un ministère de l'immigration et de l'intégration, mais d'y ajouter l IDENTITE NATIONALE, comme si c était a un gouvernement de la défendre et surtout comme si elle s'opposait à l'immigration...

    RépondreSupprimer
  16. "regarde ce qui se passe dans le monde entier, la France et la culture française ne sont pas en marge de la mondialisation, bien au contraire, dans chaque grandes villes du monde, tu retrouveras la traditionnelle boulangerie française ainsi que des grandes enseignes du luxe français qui font le prestige de notre Nation et qui caractérise bien l'identité nationale française c'est à dire ce gout du luxe et du raffinement marié avec cette authenticité et le terroir de notre Pays"

    c est du serieux ou du second degré?

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.