mercredi 14 mars 2007

Vous ne vouliez pas la Cé à Lyon 3, vous l'avez quand même

A croire que ce résultat de scrutin n'intéresse personne tant il est introuvable à part dans la partie intranet sécurisée de l'Université et le site lyonnais de l'Uni. En effet, pas de trace de ce dernier sur les sites de Corpo, Adely, Unef ou Cé (ces deux derniers n'ayant rien à part le site national).
Voici donc :


L'Unef semble reculer en terme de %, la Cé obtient finalement son élu, l'Uni semble progresser en conservant son élu (mais en le changeant physiquement contre un étudiant prêt à siéger, ça peut être pratique), Adely & Corpo ne font rien du tout (à vrai dire ils n'avaient même pas fait campagne) et Idée profite de cette absence pour finir ex-aequo avec Corpo.
Notez l'exceptionnel taux de participation de 5,49% !

D'après nos informations, et surtout d'après ce qui se disait le jour du scrutin par les militants Cé, leur but était de "voler" le seul élu de l'Uni afin de prendre leur local pour s'implanter durablement à Lyon 3.
Quand on voit le niveau, et leur volonté de faire la "gué-guerre", on peut se demander ce qu'apportera de plus un syndicat gauchiste sur notre Université, à part reprendre les campagnes nationales comme des petits moutons.

Alors oui, aujourd'hui 14 mars nous avons pu voir sur la rue Rollet un bel exemple de ce que signifiait leur liste "Cé : riposte face à l'extrême droite".
La photo parle d'elle même, le principe consiste à montrer sa présence en collant, non pas par dessus des affiches comme la logique le voudrait, mais à côté.

L'administration va apprécier ce collage sauvage de la Cé, espérons que cela sera déterminant pour l'attribution du fameux local, sorte de nirvana pour les 3 militants gauchistes de Lyon 3.
Espérons aussi que l'Université ne sacrifiera pas une salle de cours mais plutôt un local à poubelles.

14 commentaires:

  1. 5% de participation!!!

    C'est symptomatique de la déliquescence du système universitaire français!

    Je suis consterné!

    A quand l'instauration de facultés totalement privées?

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'il est temps qu'on les mette dehors ces sales gauchistes dégénérés et crasseux de la Cé !

    Le temps est au retour de l'ordre, de la proprété et du contrôle des universités par les gens qui en ont les moyens. Et non, par tous ces pauvres qui viennent saloper nos murs de leur affiche ridicule.

    En plus, je suis sur qu'ils mangent des enfants !

    RépondreSupprimer
  3. Le jour où voter pour les Conseils Centraux dans les universités sera devenu obligatoire, nous ne trouverons plus ces bout-en-train de l'Unef et compagnie en tête avec leurs propositions d'assistés (allocation autonomie jeune etc ...)
    C'est à ce prix là que les participations privées pouront se generaliser et revaloriser nos universités, ou en instaurant une selection à l'entrée, parce qu'on ne peut pas laisser indefiniment des etudiants s'emancher dans des filieres qui ne menent à rien. etc ...
    Alors c'est sûr, quand nos amis gauchistes archaïques de l'unef, cé, fse, sud et j'en passe sont présents, on avance beaucoup moins.
    Ce sont quand meme les seuls à dire que l'étudiant est un travailleur et donc mérite salaire, mais attention, pas de job ... On croit rêver

    RépondreSupprimer
  4. Jean-Marie15/3/07 21:44

    Bonjour la liberté d'expresion dans ce blog dit de liberté à Lyon 3. A peine posté, on censure.

    Bienvenue sur "Lyon 3 - Fac censuré"

    Il faut savoir que la plus part de ces syndicats ce revendique d'idéologie basé sur de la juiverie de quelques-uns des plus grands malades de l'histoire, et nier la vrai histoire et l'apanage de nombre de ces groupuscules soviétiques, et que cela est totalement idiot de le cacher.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis tout à fait d'accord avec Vad mais j'émettrais quand même une nuance. Ce n'est pas seulement l'Unef, SUD, Cé qu'il faut viser mais l'ensemble des organisations étudiantes soit-disantes représentatives y compris UNI et Corpos ou associations apolitiques. Le jour où elles décideront tous de penser enfin à la défense des étudiants, à s'investir massivement à la résolution des problèmes locaux en essayant de trouver des solutions qui conviennent à toutes les parties, à savoir profs, administratifs et étudiants tout en arrivant à promouvoir le diplôme et lui conserver une valeur sur le marché du travail, au lieu de penser à la conservation de leur pseudo-pouvoir au sein de leur asso et au sein de leur Faculté tout irait beaucoup mieux pour les étudiants, car le mal qui gangrène le milieu associatif étudiant à l'heure actuelle est celui des politiciens qui utilisent les assos, quelles qu'elles soient comme des cartes de visite ou tremplin politique. Je ne dis pas non plus que cela concerne toutes les assos et toutes les sections de syndicats. Heureusement, dans certaines facs, il y a de véritables personnes qui oublient leur nombril et qui acceptent véritablement de consacrer du temps pour les autres mais malheureusement ils sont trop peu nombreux. Car s'occuper des autres, ok, c'est fort louable mais franchement "ca me prend trop de temps et ca ne m'apporte pas une carrière, c'est chiant, je vais quand même pas sacrifier une année d'études pour aider les autres, si je suis Président de mon asso, c'est tout simplement pour mon CV, et si je suis un militant, c'est que je suis un mouton qui se fait enculer gentiment en attendant d'avoir ma place"

    RépondreSupprimer
  6. L'UNI s'occupe des étudiants et pr appuyer cette affirmation, l'UNI est la seule association qui se préoccupe de la fermeture de la fillière de science politique à Lyon III.
    D'ailleurs le représentant étudiant UNI sera présent lors de l'AG pour discuter de ce problème.
    A bon entendant, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Pour conclure, remarque objective sur ce blog: attérer par le niveau et la mauvaise foi . . .
    on peut etre de droite et pas aimer les cons !

    RépondreSupprimer
  8. Ca depend de quelle droite tu parles, et de quels cons tu parles.

    RépondreSupprimer
  9. >Mysty :
    Tu as raison, mais le problème reste que des décisions sont prises dans les differents Conseils, là où les étudiants élus siègent (ou pas).
    Alors on peut dire que la politique dans la fac c'est mauvais, mais quand un budget est voté, c'est un rapport à faire avec la politique .. Non ?
    Après on peut se demander quelle politique est la meilleure pour les universités, et à cela il y a un clivage gauche/droite, même si cela ne plait pas à tout le monde, et au delà des propositions basées sur des idées differentes (allocation etudiante par ex, chose honteuse à mon gout, selection à l'entrée, revalorisation des diplomes avec une professionnalisation des études .. etc)

    RépondreSupprimer
  10. Ce blog est aussi caricatural que ceux de SUD ou UNEF.

    Extrême droite, extrême gauche même combat : liquider la démocratie.

    RépondreSupprimer
  11. Si tu veux Diego, sauf qu'ici ce n'est ni extreme gauche ni extreme droite.
    Donc t'es bien gentil avec ton blog pro-Cé (tiens, etonnant!), mais toi qui dénonce un peu tout et n'importe quoi (la tendance anti-systeme est à la mode), c'est quand même un peu con de parler de l'Uni en ayant recopié mot pour mot la definition de ce mouvement tel que donné dans des blogs de Sud ...

    Ne viens pas donner des leçons ici, surtout quand tu fais parti d'un syndicat étudiant résultant d'une scission de l'Unef, et étant financé par la CFDT. Si ça c'est pas de la gaucherie ...

    RépondreSupprimer
  12. Voici un site critique sur l'unef et qui présente les liens entre le syndicat étudiant et le MJS, la LMDE, l'UNL...

    www.leclanunef.com

    RépondreSupprimer
  13. C'est tellement dommage, ces études appropriées par ceux qui ont des moyens...

    j'aime le 'sorte de nirvana pour les trois militants gauchistes', je suis extrêmement dubitative quant au fait qu'ils veulent acquérir ce droit à un local pour leur jouissance personnelle(que suppose le "Nirvana"...

    RépondreSupprimer
  14. pourquoi avez vous autant de (F) Haine? mettez donc un trombinoscope qu'on se marre...

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.