lundi 29 janvier 2007

En février, sors ton keffieh

Le mois de février 2007 sera à Lyon l'occasion pour tout gauchiste qui se respecte d'enfiler sa tenue de militant activiste anti-démocratique afin d'imposer sa pensée unique dans les rues.

Nous vous proposons un rapide aperçu des "événements" crasseux de ce mois dans le désordre.


- Jeudi 1 Février, le syndicat étudiant d'extrême gauche Sud Etudiant s'invite dans notre belle manufacture de Lyon 3 en proposant une conférence endoctrinement sur "la Françafrique : présentation générale des mécanisme économiques, politiques et criminels des rapports entre le France et l'Afrique".
Ca se passera à 18h, amphi Malraux (manu). Libre à vous de vous y rendre afin de contempler ce qui se dit, sauf si vous trouver au milieu d'anarchos-communistes vous donne des nausées.
A noter que Sud Etudiant défend l’idée que le but d’une université ne doit pas être l’insertion professionnelle...


- Lundi 5 Février à 20h, l'idole de tout bon trotskyste qui se respecte se rendra au meeting du postier le plus médiatique du pays à savoir Olivier Besancenot.
Vous avez sans doute pu voir le matraquage d'affiches dans quelques arrondissement de Lyon (un comble quand même pour des militants très majoritairement anti-pub...)
L'occasion de retrouver tous ses amis de la gauche lyonnaise sur fond de discours rouge totalitaire, n'hésitez pas à passer le bonjour aux camarades de l'Unef si vous décidez de vous joindre à cette sauterie.
C'est à la salle Joliot Curie, 68 bd Joliot Curie, Vénissieux. Métro Parilly.


- Mardi 6 Février aura lieu à 18H sur Bellecour une manifestation pour le droit au logement.
Afin de surfer sur la vague actuelle, l'Unef Lyon n'hésite pas à être signataire de ce mouvement aux côtés des extrémistes habituels : FSE, Lutte Ouvrière, SUD, Parti Communiste Français, Ligue Communiste Révolutionnaire, Mouvement des Jeunes Communistes du Rhône etc...
Qui a dit que l'Unef était apolitique ?
N'hésitez pas à vous y rendre d'un oeil observateur, c'est souvent amusant.


- Le clou de ce début de mois sera le jeudi 8 février avec la grève nationale unitaire (FO, UNSA, CGT, FSU, Solidaires etc) dans toute la fonction publique. Comme d'habitude on
entendra des hurlements pour des augmentations de salaires alors que cela est très (trop) souvent le cas dans ce secteur.

Jusqu'à présent, le ministère avait accordé deux revalorisations de 0,5% au titre de 2006 - une au 1er juillet 2006 et l'autre prévue au 1er février 2007 - ainsi qu'un point supplémentaire à chaque agent au 1er novembre 2006, ce qui correspondait à une augmentation globale de 1,2% des salaires.

En ajoutant 0,3% au 1er février, il comble le décalage avec la hausse des prix qui s'est élevée à 1,5% en 2006.


Nos syndicats favoris exigent un "dialogue social", mais nous savons tous que ce genre de discussion sous entend l'acceptation immédiate de revendications gauchistes.


Bref, ce début de mois est à placer sous la couleur noir et rouge, symbole de luttes éternelles de nos amis extrémistes. N’hésitez pas à vous y rendre si le temps vous le permet, il est parfois amusant de voir ces gens de plus près. Prenez des photos, envoyez-les nous !

A lire sur le net : le paradoxe du gauchiste

samedi 27 janvier 2007

Le blog d'un ancien de Lyon III mis en demeure par Ségolène Royal

La démocratie participative version socialiste vient de toucher directement un ancien étudiant de Lyon III par l'intermédiaire de son blog.

Voici l'intégralité de son message qu'il nous a transmis, ainsi que les pièces à conviction.

Messieurs (ou mesdemoiselles). Je suis un ancien étudiant de Lyon 3. DEA Droit International Public 2004. Vous connaissez Joubert...Lui doit encore se souvenir de moi et ma première prise de parole lors de son cours fumeux sur la "théorie des relations internationales", vaste tribune anti-américaine et pro-arabe!

L'heure est grave. Il faut le faire savoir à toute la blogosphère de droite.
Ségolène Royal a recours aux bonnes vieilles recettes du KGB (espionnages cybernétiques de blogs de droite) et m'a fait parvenir une mise en demeure par le biais de son avocat chinois Me Mignard. Elle me demande de supprimer quelques articles publiés sur notre site (humoristique) dans un délais de 48h00 (il n'en reste que 36!). Si nous nous refusons à obéir aux ordres de cette Catin, elle prendra les mesures de droit qui s'impose.
Entendez, mais vous l'avez compris, assignation en référé devant le TGI de Paris et dépôt d'une plainte pour diffamation et atteinte à la vie privée...Elle est coulée...Comme l'"unique sous-marin" qu'elle avait comptabilisé dans la flotte française (cf: RMC).

Bien à vous.

Major Tom, ancien de Lyon 3.



Lien vers l'article incriminé
Lien vers la mise en demeure

L'article en question parle d'une prétendue liaison avec une autre personne que sa majesté François Hollande, tout le monde a l'air au courant mais ce n'est visiblement pas du goût de la candidate qui prône la liberté d'expression à travers des "forums participatifs".

> diffamer
(verbe transitif)
Chercher à nuire à la réputation, à l'honneur de quelqu'un.

Note : l'article incriminé a été retiré le 28 janvier 2007.

vendredi 26 janvier 2007

Le Parti Socialiste cherche l'électorat extremiste




Il n'y a pas à dire, au PS on essaye de ratisser large ...

dimanche 21 janvier 2007

La verité sur Bruno Julliard

En pleine affaire du CPE, alors que Julliard (Unef) et ses potes viennent donner des leçons à la France entiere, nous apprenons une bien amusante nouvelle ...
Ce dernier n'aurait jamais travaillé de sa vie. A vous de juger !




Toi aussi, rejoins l'Unef !

mercredi 17 janvier 2007

Réformons la justice avec la gauche !


Lors de son voyage sponsorisé par le Parti Communiste Chinois, Royal a préconisé de prendre exemple sur la Chine en ce qui concerne la justice au lieu que l'on vienne "donner des leçons aux autres".

Alors oui, cette dernière est plus rapide qu'en France, ça c'est sûr...


lundi 15 janvier 2007

Des Lyonnais à Paris

Les Lyonnais, dont de nombreux jeunes, étaient présents en force au Congrès de l'UMP dimanche 14 Janvier 2007 à Paris.
Visionnez la vidéo (un peu trop compressée, certes) pour vous convaincre que ce déplacement fût riche et qu'il n'y a rien de honteux à chanter l'hymne et tenir le drapeau de son pays.





A noter : nous parlons certes des écheances présidentielles à venir mais nous restons de garde pour vous tenir au courant des infos sur Lyon III.

jeudi 11 janvier 2007

La gauche maîtresse dans l'exploitation d'un non-événement

De jours en jours, nous découvrons encore et toujours les méthodes de propagande chez la gauche large qui consistent à imposer leur vision des choses de manière à laisser sous-entendre que si l'on ne pense pas comme eux, nous sommes inhumains, voir fasciste.

Un exemple récent est celui du MJS, plus fétide que jamais, en mettant la tête du candidat de l'UMP aux côtés de celui du FN en indiquant qu'il faille voter, et laissant penser que Sarkozy = Le Pen. Une méthode démagogique que n'importe quel enfant de CE1 penserait à utiliser dans une cour de recréation contre un autre.

En voulant agrandir artificiellement le terme "extrême droite" en y incluant un parti démocratique et républicain comme l'UMP, la gauche oublie de préciser que ce dernier n'a aucun "partenariat" avec le FN, le MNR ou le MPF.
Ce qui est loin d'être le cas en face, puisque l'on ne compte pas les ministres communistes intégrés aux divers gouvernements que le parti socialiste a pu diriger (le mot "gérer" ne s'adapte pas ici).

On se souviendra tous du terme "racaille" employé par le ministre de l'intérieur en novembre 2005 à Argenteuil, passage de 10 secondes matraqué par les médias et polémiqué par la gauche. Mais encore une fois ces derniers n'ont pas vraiment cherché à comprendre, et heureusement cette vidéo montre ce qu’ils ont manqué volontairement.



Pendant ce temps, la candidate socialiste Royal fait preuve de "bravitude" en répondant présente à l'invitation du parti communiste chinois et en se rendant dans le bien connu pays des droits de l'homme, en essayant de se rappeler des proverbes chinois qu'un collaborateur a dû lui souffler dans l'avion la veille.

lundi 8 janvier 2007

A Lyon aussi, nous avons notre campement.

Le grand camping hivernal organisé par les médiatiques "Enfants de Don Quichotte" a pris place il y a quelques jours sur la place Bellecour ici à Lyon.

Evidemment nous nous sommes intéressé à ce mouvement dit "apolitique" (ça devient une mode) afin de voir comment une telle association puisse s'imposer face à celles déjà existantes qui sont pour le coup méprisées sur leur travail.

Le concept est assez simple et consiste à créer un gigantesque coup de pub en alignant un bon nombre de tentes en pleine ville censées accueillir des SDF, de préférence là où un maximum de curieux passent. Plutôt que venir renforcer et aider les associations présentes comme la Fondation Abbé Pierre et aider ceux qui hébergent et nourrissent les plus pauvres, nos "Enfants de Don Quichotte" préfèrent emboîter le pas en proposant un grand rassemblement en plein air et en période de froid.

Pour gonfler artificiellement le nombre de tentes, cette association permet à des gens "bien logés" de venir passer une nuit aux côtés des sans-abri, pour "comprendre ce que ça fait". Faudrait-il par la même occasion se faire violer pour mieux comprendre cette atrocité, arrêter de boire et manger pour mieux parler des souffrances du tiers-monde ?

Le comportement des "bien logés" qui viennent dormir sous ces tentes est dérangeant dans la mesure où ces derniers ressortent tels des héros modernes, pouvant conter aux collègues de bureau l'exploit de la veille tout en se sentant pour le coup fier de cette action.
Mais pour régler ce problème qui traîne depuis trop longtemps ce n'est pas de compassion stérile dont nous avons besoin, mais de courage.

Il est évident que tout cela reste délicat, et pendant que la gauche vient nous donner des leçons de morale, la société immobilière "La Sapinière" ayant pour gérants François Hollande et (Marie-) Ségolène Royal et au capital de 914.694 Euros continue de jouer sur la spéculation du logement sur Paris. Auront-ils le courage de mettre réellement les mains dans la mécanique avec les moyens qu'ils disposent ?
Pour le coup, les défenseurs du partage des richesses font attention à ce qu'ils disent, tout en profitant de l’évènement médiatique.

Ici sur Lyon, la soixantaine de tentes prend place non loin de la grande roue de Bellecour, la municipalité aura même fourni un barnum.

Nous nous sommes inscrit sur le forum des Don Quichotte pour voir ce qui se dit de l'intérieur. Après avoir posé une question concernant le droit à l'image des sdf photographiés sur le campement et une autre sur l'occupation des "bien logés", nous avons eu la surprise de nous faire traiter de fachos et de "keufs" (voir ici en page 1 & 2), belle ouverture d'esprit !

Car il ne faut pas s'y tromper, derrière ce bouclier apolitique, ces enfants de Don Quichotte roulent pour la gauche.
Le campement est infesté de militants d'extrême gauche : CNT, LCR, anarchistes en tous genres et en quête d'autogestion sont bien là au cas où une éventuelle révolution s'y prépare. Mais en attendant, c'est bien évidemment alcool à gogo.

Sur les 65 tentes, combien servent-elles réellement à des sans-logis ?
Pourquoi lancer cette action à la veille des présidentielles en s'attaquant à l'actuel gouvernement ?
Apolitisme, tu es parfois si facile à démasquer...

Et pendant ce temps, chez Quechua on se frotte les mains !

ps : Jettez donc un coup d'oeil aux groupes dont fait parti le compte Dailymotion des "Enfants de Don Quichotte" ici .

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.