jeudi 14 février 2008

Elections étudiantes 2008 de Lyon 3 : les résultats officiels.

Lyon 3 Fac Libre s'est procuré les résultats complets des élections étudiantes du 12 Février 2008 à Lyon III :

Conseil d'Administration

Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire

Conseil Scientifique

Cette année, les étudiants sont venu voter en nombre. La participation semble honnête par rapport aux autres années, mais on ne peut que faire mieux. Comment accepter que les étudiants sont représentés par des élus qui siègent grâce à 10% des inscrits? Le geste ne prend pas beaucoup de temps et est nécessaire pour l'avenir de l'université et de sa politique.

Si l'on regarde de plus près, ces élections se sont encore jouées entre "Vos Assos" (Corpo, AE2L...) et l' "Unef" qui obtiennent respectivement 6 et 8 élus. Arrive ensuite la liste "Tout IUT" qui obtient 4 élus.

En quatrième place, toujours en terme d'élus, arrive l' "UNI, la droite universitaire" qui décroche 3 élus tout en observant une très nette progression par rapport aux années précédentes.

En fin de course nous retrouvons la "Confédération Etudiante" avec à peine 200 voix au Ca et 200 autres au Cevu, elle réalise un score de trois élus.

Pour finir, la "surprise" de ce scrutin est la chute vertigineuse de l' "Adely" qui malgré un coude à coude serré avec la Cé n'arrive à obtenir qu'un seul et unique élu étudiant. Nous avons en effet vu l'association en bien meilleure forme aux dernières élections de Novembre 2006.

Pour conclure avec une petite anecdote, sachez que Stéphane Nivet, vice-président de l'association Hippocampe, figure sur la liste Unef au Conseil Scientifique. Qu'on ne vienne pas nous dire après que Hippocampe n'est pas proche de l'Unef (d'après des propos de militants Unef).

12 commentaires:

  1. J'ai trouvé les affiches de l'Adely un peu limite quand même ...

    RépondreSupprimer
  2. jean-charles17/2/08 15:31

    Pourquoi l'Unef Lyon 3 devrait-elle avoir honte de ses liens avec Hippocampe ? A ma connaissance les deux ont toujours travaillé main dans la main dans notre université. D'ailleurs la plupart des communiqués d'Hippocampe sont co-signés par l'Unef, ce n'est donc un secret pour personne.

    Même si leurs démarches diffèrent (syndicalisme étudiant et présence aux élections pour l'Unef, militantisme associatif pour Hippocampe), elles n'en demeurent pas moins alliées dans leurs combats communs, ayant été pendant des années les deux seules associations étudiantes au sein de Lyon 3 à dénoncer l'attitude complaisante des précédentes administrations vis-à-vis des dérives d'extrême-droite et une gestion financière pour le moins douteuse, des combats finalement récompensés ces dernières années par une série de décisions disciplinaires et judiciaires.

    Plutôt que de renier ce passé commun, l'Unef Lyon 3 devrait davantage s'enorgueillir d'avoir pendant des années défendu aux côtés d'Hippocampe l'honneur de l'université Lyon 3 et de ses étudiants.

    RépondreSupprimer
  3. quoi? il y a des liens entre l'unef et hippocampe?!! PAS Possible...
    continue tes investigations sherlock holmes, et tu dévoileras au grand jour les relations entre l'unef et le ps, l ump et l'uni, la Cé et la Cfdt...

    j'espère qu'un jour le peintre qui rédige ce forum révèlera son identité

    RépondreSupprimer
  4. A la différence que quand on parle des liens Unef/ps à un militant Unef, il nie catégoriquement.
    Quand on parle à un militant Unef de Lyon 3 qu'ils ont des rapports avec hippocampe, il nie également.
    Apres il faudrait savoir quelle est la ligne à suivre chez vous, mais visiblement il y a des problemes de communication. A moins de tomber systématiquement sur un militant "décoratif" qui est juste là pour tracter et qui n'y connait rien ...

    La différence est qu'un militant Uni ne se cachera pas s'il est également à l'UMP, ou qu'un militant Cé avouera volontiers que son syndicat est financé par la CFDT (c'est d'ailleurs indiqué sur leur site).

    Sur Hippocampe, sur le fond certain de ses combats peuvent êtres honorables, mais on est en droit d'en attendre autant quand il s'agit d'extrême gauche.

    S'occuper d'un extrême par principe, tout en laissant l'autre se propager n'est pas une démarche très neutre. C'est même une démarche calculée.

    RépondreSupprimer
  5. J'espère que ça te fais plaisir que l'UNEF soit la première force.

    RépondreSupprimer
  6. jean-charles17/2/08 22:48

    Donc si je te suis bien, pour qu'une association comme Hippocampe trouve grâce à tes yeux, il faudrait qu'elle lutte également contre les dérives d'extrême-gauche à Lyon 3 ?
    Sacré challenge, tu en conviendras ;-)

    Par ailleurs je doute fort que cette association née précisément pour marquer une opposition au système en place à l'époque ait jamais revendiqué une quelconque neutralité.

    RépondreSupprimer
  7. A ta place Florian je ne crierai pas victoire aussi vite, les résultats de l'Unef sont médiocres par rapport à l'élection de 2006, ils sont même en baisse.
    Par opposition, l'Uni réalise une des plus belles progression de ce scrutin.
    Tout en sachant qu'il y a moins de sièges à pourvoir suite à la réforme Pecresse.

    RépondreSupprimer
  8. Stéphane R.18/2/08 01:15

    Je suis ravi de découvrir un blog tel que celui-ci. J'aimerai demander aux militants Unef qui ont l'air de passer par ici où vont donc les 20 euros d'adhésion (plus de 7 repas au RU) ? Vingt euros pour recevoir des mails d'info et, de temps en temps, le journal de l'UNEF national, ça fait très cher... surtout pour un syndicat qui critique la baisse du pouvoir d'achat des étudiants et leurs problèmes d'argent grandissants.

    D'autant plus que pendant les élections à Lyon 3, j'ai entendu deux militantes Unef affirmer que le syndicat tournait EXCLUSIVEMENT de l'argent des adhésion, ce qui est TOTALEMENT FAUX : il y a l'argent des subventions de l'Etat suivant le nombre d'élus, ce qui represente une somme assez importante, en millions d'euros.

    Que fait l'Unef avec tout cet argent?
    Elle imprime des affiches en papier glacé après avoir fait appel à des agences de comm' pour leurs campagnes axées sur le cul (quick), la merde (mc do), l'insulte (sarko), et encore le cul (dernière campagne) ...

    Alors quand je lis "unef premiere force", je me dis qu'il n y a pas de quoi être très fier, ou alors que le militant de base qui a donné 20 euros en croyant faire une bonne action ne connait pas l'histoire de son syndicat qui a accueilli Jean-Marie Le Pen dans ses rangs, ou qui a encore été mouillé dans l'affaire MNEF (détournements d'argents de la mutuelle des étudiants, ex LMDE, toujours détenue par l'Unef).

    Surtout que d'après des potes des 4 coins de la France, le soi disant "premier syndicat" perd de plus en plus de terrain, à Aix-Marseille par exemple, etc ... Elle paye ses comportements schizophréniques pendant la révolte de l extreme gauche face à la loi LRU.

    Bref, un syndicat qui tourne prioritairement autour de l'ignorance des gens, des premières années la plupart du temps, qui se sentent d'un coup grandir sous prétexte d'entrer à l'université.

    Ajoutons à cela les méthodes employées pour faire adhérer, pendant les inscriptions, qui ressemblent fortement aux mêmes méthodes de vente forcée employées par l'OFUP, sous prétexte de service de photocopie obligatoire etc ...

    Avec tout cela, je suis en droit d'attendre une réponse clair nette et précise, point par point, et sur ce blog, d'un militant UNEF.
    Je suis sûr que je vais encore m'attendre à observer ce que je vois à l'université, c'est à dire un effacement de ce dernier en essayant de porter la conversation sur autre chose.

    Militant Unef, j'attends ta réponse. Et ne te défile pas.

    Amicalement

    RépondreSupprimer
  9. Mon cher Stéphane, je vais aller sur un point au moins dans ton sens. Il est vrai que l'UNEF est en légère régression à Lyon 3 par rapport aux dernières élections. Cette régression peut s'expliquer notamment par la suppression des collèges électoraux, qui a fait mathématiquement grimper une liste d'étudiants de l'IUT. Mais il est vrai aussi que si l'UNEF perd un élu par rapport à 2006, la liste qui se trouve juste derrière (la corpo) en perd 3, passant de 9 à 6 élus. On peut donc dire sans faire preuve de mauvaise foi que l'UNEF réalise de bons scores en se maintenant première force à Lyon 3.

    Par ailleurs, je tiens à te rassurer par rapport aux résultats de l'UNEF dans les autres universités, que tu dis si piteux, incriminant la position du syndicat pendant le mouvement LRU. En effet la tendance nationale actuelle est clairement à la hausse pour l'UNEF, comme cela a pu être le cas par exemple cette dernière semaine très près de nous, à Lyon 1 ou à Saint-Etienne par exemple. Tel a également été le cas à Angers, à l'université du Littoral, à Paris 6 ou encore Paris 12. Il te suffira d'attendre les prochaines élections au CNESER pour en avoir le coeur net.

    Pour ce qui est de l'argent, il provient effectivement des cotisations des adhérents de l'UNEF, ainsi que des différentes subventions dont l'organisation peut bénéficier : Etat, régions, communes, universités notamment. Rien de plus que n'importe quelle association nationale. J'ajouterai bien entendu que l'UNEF n'est financée par aucun don d'aucun parti politique, ni d'aucun syndicat professionnel, donc effectivement, les 20€ de cotisation par adhérent nous sont encore plus nécessaires qu'ils ne pourraient l'être pour une autre organisation étudiante.

    Sur l'histoire de l'UNEF, il y a effectivement beaucoup à dire. Vieille de plus de 100 ans, son fonctionnement et ses acteurs n'ont pas toujours été des plus reluisants. Puisque tu connais certains des détails de cette histoire apparemment, tu dois aussi savoir que l'UNEF n'a cessé d'évoluer, passant notamment du corporatisme au syndicalisme. Et je pense qu'aujourd'hui il est difficile de taxer l'UNEF d'organisation Lepéniste, même pour ses plus farouches détracteurs. Pour ce qui est de la LMDE, l'UNEF d'aujourd'hui a toujours affirmé son attachement au mutualisme, et s'attèle, depuis la fondation de la LMDE, à s'y investir avec le souci permanent de veiller à ne jamais retomber dans les travers qu'a pu connaître le mutualisme étudiant dans le passé. C'est pourquoi la LMDE fonctionne en toute indépendance de l'UNEF, notamment financière.

    J'espère que tu es désormais mieux informé que tu ne l'étais au moment où tu as écrit ton premier message. Et je t'invite notamment à parfaire ta connaissance des résultats des différentes élections étudiantes qui ont lieu actuellement, tu verras qu'au contraire de ce que tu prétends, de plus en plus d'étudiants se reconnaissent dans le projet de l'UNEF.

    Amitiés syndicales.

    RépondreSupprimer
  10. va chier sac à merde de gauchos

    RépondreSupprimer
  11. Ce n'est pas très poli ça, anonyme !!

    RépondreSupprimer
  12. Stéphane R.20/2/08 20:34

    Salut Gaspard, merci pour ta réponse.

    Si je suis ton raisonnement pour expliquer la regression de l'Unef à LYon 3, alors tu dois dire que l'Uni a fait une méga bonne progression. Ce qui n'est pas totalement faux en regardant ça de plus près.
    Pour la liste IUT, je ne pense pas que ça soit à cause de cette réforme LRU, les profs semblaient insister pour qu'ils aillent voter sous peine de je sais plus trop quoi, et puis bon, ils ont cours à côté des bureaux de vote, cela explique sans doutes cela.

    Je suis d'accord avec ce que tu dis sur l'argent de l'Unef, ce qui me permet d'appuyer encore un peu plus ce que je disais : qu'en fait-elle ? Je me dis que le militant qui vient de Paris, ou ailleurs, pour faire les elections à Lyon ne se déplace pas gratuitement.
    Je me dis aussi que vos tracts en papier glacé et campagnes d'affiches faites par une agence de comm sont bien payés par qqn !
    D'ailleurs, si vous êtes tellement attachés à la notion d'argent pour les étudiants, pourquoi n'appliquez vous pas le modele socialiste de redistribution pour les étudiants les plus necessiteux ? Avec les millions d'Euros qui sont dans les caisses de l'Unef, il y aurait de quoi faire, et là ça serait concret et pas calculé...

    L'Unef est effectivement passée d'organisation corporatiste vers "syndicaliste", glissant par la même occasion vers la gauche.
    C'est à partir de là que découle tous les "dossiers" sur l'Unef. La MNEF est un bel exemple, même si tu cherches à me dire que, en fait, ce n'etait pas la meme Unef etc, les gens sont les mêmes.
    Ton organisation n'est certes pas financée par le PS comme tu le prétends, mais les liens y sont très forts et privilegiés. Tout membre de l'Unef est encarté au MJS et au PS, comment se revendiquer syndicat de "tous les étudiants" dans ce cas?

    L'Unef ne serait-il finalement qu'un simple paillasson en attendant d'entrer plus directement au Parti Socialiste ?
    Si c'est ça l'évolution dont tu parles, nous n'avons pas la même notion de cela !

    Je reproche l'Unef de ne pas agir dans l'interet du plus grand nombre, mais simplement dans l'interet de ses propres idéaux et rien de plus.
    L'Unef cherche toujours à surfer sur la moindre vague médiatique pour faire parler d'elle, et ainsi se prétendre virtuellement comme porte-parole des étudiants et de la jeunesse. Ce qui est faux.
    L'exemple le plus récent est la réforme LRU avec ce comportement contradictoire entre les unef locales et le bureau national. Sans parler du comportement irréaliste de Julliard se disant satisfait de la réforme en sortant d'un repas avec le président, et qui change d'avis quelques semaines plus tard en voyant l'extreme gauche s'agiter. Une fois encore, vague médiatique en vue, sauf que ce coup-ci la credibilité de l'Unef a pris un coup, et le coup du CPE n'aura pas eu lieu.

    D'ailleurs est-ce le rôle de la LMDE d'envoyer a ses adhérents une lettre expliquant pourquoi le CPE c'est mauvais ? A un moment il faut savoir ne pas dépasser certaines limites quand même !
    Je n'ose même pas calculer combien cette lettre a couté a la mutuelle (prix du papier, timbre, encre, enveloppes...). Ne me dit pas que l'Unef n'est pas derriere cela !

    Pour finir avec les résultats d'élections, tu peux prendre des exemples, je peux en prendre d'autres pour te montrer le contraire comme par exemple l'ecrasante victoire de l'Uni à Aix-Marseille, 40% des voix d'apres ce que j'ai lu, ou encore des corpos locales ici et là.

    Maintenant on va voir ce qu'il va se passer pour les Crous et le Cnous, j'ai vu que Uni et Pde ont demandé à la ministre de réorganiser les bureaux de vote car de nombreux cas de tricheries ont été remarqués (étudiant pouvant voter dans plusieurs bureaux de vote). Sans montrer de coupable, on peut présumer que ton organisation, tout comme une autre, a profité de cette faille.

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.