lundi 6 octobre 2008

« Un réseau d’agences pour la vie étudiante »

Le 8 septembre dernier, Denis Lambert, directeur du CROUS de Lyon et président de l’Association des directeurs de CROUS, remettait à la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Valérie Pécresse un rapport intitulé « Un réseau d’agences pour la vie étudiante », visant à une réflexion sur l'avenir des CROUS et de leurs services en général.

Ce rapport propose la création de guichets uniques dans des CROUS renommés "Agence Pour La Vie Etudiante".

A l’échelle de chaque site universitaire les Agences de la Vie Etudiante doivent se positionner stratégiquement comme le principal acteur public territorial du logement étudiant et développer l’offre publique et privée par des stratégies partenariales avec les établissements d’enseignement supérieur, les collectivités locales, les acteurs privés, …

Quelques propositions en vrac :

- la sensibilisation des lycéens et des étudiants pour l’accès au dispositif des bourses
- L’accompagnement de l’ouverture sociale des filières sélectives (CPGE, IUT, IEP,…)
- Un dialogue permanent avec les établissements sur le suivi social et l’assiduité des étudiants.
- La constitution d’un dossier unique pour l’ensemble des études, enrichi chaque année des pièces indispensables pour l’étude des droits de l’étudiant.
- Guichet unique des services pour les étudiants.

Ces dispositifs sont inspirés de l'équivalent des "Crous" Allemands.
Grande surprise (humour inside), l'Unef a fait savoir qu'elle était opposée à ces propositions. On attend toujours de leur part de réelles propositions, mais ils préfèreront défiler demain avec les camarades, rentrée oblige.


Le rapport est consultable en intégralité sur le site du Ministère, en cliquant sur ce lien (format pdf).

* Par ailleurs, du Mercredi 01 Octobre au Vendredi 24 Octobre 2008, des agents de la Préfecture du Rhône seront présents dans les locaux du CROUS de Lyon afin de faciliter l'accueil des étudiants internationaux dans notre ville et aider dans les démarches liées à leur première demande de titre de séjour et leur renouvellement.

3 commentaires:

  1. Manu-Chao6/10/08 17:36

    La solution c'est de rendre les fillières sélectives accessibles à tous ! Les concours ne sont que discriminations sociale et raciale. Injuste et dégeulasse dans une république qui se veut reine de l'égalité et de la liberté.

    RépondreSupprimer
  2. Les filières dites "sélectives" le sont principalement sur un concours à l'entrée, je ne vois pas le rapport avec des "discriminations", Manu-Chao.
    De plus, sans sélection, le diplôme de ladite filière n'aura plus aucune valeur, ce qui est un élément à prendre en compte dans le contexte actuel de concurrence avec nos voisins européens par exemple.

    A part cela, ce rapport avance des choses intéressantes, mais je doute que le conservatisme des corporations et de certains syndicats étudiants sont du même avis que moi. La France quoi ...

    En tout cas merci pour l'info.

    RépondreSupprimer
  3. Ahhhhh c'était de l'info!!!
    Autant pour moi.

    C'est vrai que "l'unef est contre" suivi de...rien? ca pouvait porter à confusion.
    Un avis suivi de rien, ca fait un peu "oh la bande de fumistes".
    On pourrait se dire qu'on cherche à décredibiliser l'UNEF (qui n'a pas besoin de ça d'ailleurs....) par des petits procédés merdiques, qui feraient honte même a un "journaliste" de Paris-Match.

    Mais bon c'est c'est de l'info, alors tout va bien.

    PS: la selection sur les résultats ok, mais la séléctions sur les thunes, non. La devise va bientôt changer, mais pour l'instant c'est toujours "liberté - égalité - fraternité " et moi, je ne suit qu'un francais de base....

    RépondreSupprimer

Vous êtes responsable du contenu de votre commentaire.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.