samedi 10 mai 2008

Syndicats étudiants & lycéens de gauche, pour récuperer des militants passez par la case LMDE.

Le principal problème que pose le syndicalisme sous la forme Unef est le renouvèlement de ses adhérents, source non-négligeable de rentrée d'argent (au même titre que les subventions de l'Etat) pour permettre à l'organisation de faire imprimer sa propagande saisonnière sur papier glacé, ou encore d'organiser le déplacement massif de militants à travers la France pour grappiller des élus étudiants (une autre source de subventions).

Depuis plusieurs décennies, la gauche s'empare de "causes" diverses pour attirer la clientèle tout en se donnant bonne conscience. Les exemples ne manquent pas et le principe est simple : créer des structures faussement indépendantes arrosées de subventions tout au long de l'année, en assurant une promotion médiatique quasi-permanente, sans posséder réellement d'adhérents.
Voici quelques exemples (liste non exhaustive évidemment) :

Racisme avec SOS Racisme ou le MRAP;
Droit de l'Homme avec la Ligue des Droits de l'Homme;
Féminisme avec Ni Putes Ni Soumises ou Chiennes de garde;
Défense des sans-papiers avec RUSF et RESF;
Droit au logement avec Jeudi Noir ou DAL;
...

Coté étudiants, nous ne sommes pas épargnés. Nous avons beaucoup évoqué la LMDE (ex-MNEF), une des deux sécurités sociales à choisir au moment de votre inscription à l'université.
L'Unef a une main mise totale sur la LMDE depuis sa création, créée suite à l'affaire Mnef dont des membres de l'Unef (entre autres) étaient impliqués dans des détournements d'argent.
La LMDE c'est donc un peu comme une Unef version santé, à la difference qu'on ne vous le dis pas trop, mais toutes les personnes qui y siègent sont encartés Unef.
L'avantage pour eux n'est pas minime puisqu'ils disposent indirectement d'un gigantesque fichier d'étudiants qui souhaitent simplement être remboursés de leurs soins.
La dérive est plus grave lorsque des courriers LMDE sont envoyés à tous les adhérents LMDE, préconisant par exemple de manifester contre le CPE.

A intervalles réguliers dans l'année, on retrouve des "évènements" organisés par la LMDE avec la participation de l'Unef, et à l'inverse également (cf. photo ci-dessus). Évènements rassemblant évidemment de grandes causes pour se masquer tranquillement, le but étant de faire connaitre l'organisation pour renouveler la base militante.

Dernièrement, la LMDE a organisé fin 2007 une campagne contre le Sida (notre photo). C'est sans grande surprise que non seulement l'Unef figure sur l'affiche de promotion, mais par la même occasion nos amis se sont amusés à rajouter l'UNL (syndicat lycéen en vogue pour manifester le mardi et le jeudi en criant des slogans puérils tout en séchant les cours).
Ceci nous montre une fois de plus quelles sont les techniques de la gauche large pour se faire connaitre, pas nécessairement comme étant de gauche, dans le but d'attirer l'étudiant lambda sur fond de bon sentiment.

Ce blog est totalement indépendant de l'administration de Lyon III et ne reflète en aucun cas de quelconques prises de position de cette Université.